Éco-score : opérez des choix respectueux de l'environnement

Nous essayons tous d’adopter, pas à pas, un mode de vie ainsi qu’une alimentation plus durables. En achetant une salade à tartiner au magasin, vous voulez non seulement qu’elle ait bon goût, mais aussi que son empreinte environnementale soit la plus faible possible. Vaut-il mieux opter pour du gouda jeune ou du filet de poulet ? Et comme boisson : est-il préférable de prendre du café ou du lait ? L’Éco-score facilite grandement la vie des consommateurs qui désirent opérer des choix en toute connaissance de cause. D’un simple geste, vous faites ainsi du bien à l’environnement et donc à nous tous. 

Qu’est-ce que l’Éco-score ?

À l’instar du Nutri-Score, l´Éco-score est un guide qui vous aide à opérer des choix en matière de produits alimentaires. Au moyen d’un code couleur allant de A (vert, empreinte faible) à E (rouge, empreinte élevée), il résume l’empreinte écologique d’un produit tout au long de son cycle de vie. Pour ce faire, il prend également en considération les efforts supplémentaires réalisés en faveur de notre planète, comme l’utilisation d’un emballage recyclable.

Pourquoi un label écologique ?

L’empreinte environnementale de notre alimentation est conséquente. La résumer en un symbole unique vous permet de savoir immédiatement quels produits sont recommandés et ceux dont il vaut mieux limiter la consommation afin de maintenir votre empreinte écologique aussi faible que possible. Il vous est ainsi plus facile d’opérer des choix responsables et de réduire considérablement la pression sur l’environnement.

Où trouver l’Éco-score ?

Retrouvez l’Éco-score de nombreux produits alimentaires de nos marques propres Boni, Boni Bio, Spar, Graindor et Colruyt Meilleurs Prix sur l’app Xtra. Cliquez sur « Info produit » pour pouvoir scanner le code-barres de votre produit. Le score est également disponible sur les apps MyColruyt et SmartWithFood, sur les sites web de Bio-Planet et de Colruyt ainsi que sur de nombreux emballages.

Vinz rend l’éco logique

Envie de savoir comment fonctionne réellement cet Éco-score ? Nous expliquons « l’éco-logique » de l’Éco-score de manière simple et transparente dans notre nouvelle série de vidéos avec Vinz Kanté.

En savoir plus
LP_image_honing-scan.jpg
Comment calculons-nous l’Éco-score ?

Tout d’abord, nous analysons l’impact écologique d’un produit tout au long du cycle de vie. Cette analyse se voit attribuer une note sur 100, à laquelle y sont ajoutés ou soustraits un certain nombre de points bonus et malus, basés sur des indicateurs supplémentaires tels que l’origine et l’emballage. En fonction de cette note finale, les produits obtiennent un Éco-score allant de A à E.

LP_image_mobile-vrouw-scan.jpg
Voici comment réduire votre empreinte environnementale

Vos choix alimentaires quotidiens peuvent faire une réelle différence pour l’environnement. Grâce à ces conseils pratiques, vous pouvez agir en faveur de l'environnement : choisir des fruits et légumes de saison, utiliser les restes avec créativité.

LP_image_duurzaam-eco-score.jpg
Quelles sont les initiatives de Colruyt Group en rapport avec l’Éco-score ?

L’Éco-score vous aide à consommer de manière plus durable. Et nous aide nous aussi en tant qu’entreprise. Assurer un suivi de l’impact environnemental de nos produits de marque propre nous permet de repérer les éventuelles pistes d’amélioration que nous pourrions apporter. Voici quelques exemples…  

Questions fréquentes

  • Les analyses de cycle de vie (ACV) de très nombreuses catégories de produits sont disponibles dans la base de données Agribalyse. Une base de données spécifique à la Belgique n’est pas encore disponible.

    En savoir plus sur les résultats des analyses du cycle de vie.

  • LP_image_impact-algemeen-FR-2.png

    Une analyse du cycle de vie d’un produit tient compte de tout le chemin que parcourt ce produit avant d’arriver chez vous. Lors de chaque phase – matières premières, agriculture, mais aussi vente et consommation – 16 facteurs différents ou  « catégories d’impact » sont évalués. Changement climatique, utilisation de l’eau, utilisation du sol, émission de particules fines et acidité, par exemple.

  • LP_image_impact-algemeen-FR-3.png

    Le système de bonus-malus de l’Éco-score permet d’identifier certains éléments que les les analyses de cycle de vie génériques de la base de données Agribalyse ne prennent pas en considération. Elle attribue des points bonus ou malus supplémentaires lors de l’évaluation de l’empreinte environnementale d’un produit alimentaire, sur la base de cinq critères supplémentaires :

    • Comment le produit est-il fabriqué ?
    • Quelle est l’origine des ingrédients composant le produit ?
    • Quelle est la politique environnementale en vigueur dans le pays de production ?
    • Dans quel emballage se trouve le produit ? Est-il recyclable ?
    • Quel impact le produit a-t-il sur la biodiversité ?

    Découvrez les critères du bonus-malus et la façon dont ils sont évalués.

  • Le transport joue un rôle dans l'analyse du cycle de vie, mais il est aussi repris dans le système de bonus-malus, qui peut attribuer des points bonus selon l’origine de chaque ingrédient du produit alimentaire.

    En fonction du type de produit, le transport influence le résultat final du score à concurrence de 5 à 30 %. L’agriculture, l’élevage et la transformation ont généralement un impact plus important. Un produit qui vient de loin n’obtient donc pas nécessairement un moins bon Éco-score que sa variante locale.

  • Oui, c’est possible. En rendant le produit plus durable et en misant sur les points bonus ou les autres facteurs, mais c'est un travail de longue haleine.

    Chez Colruyt Group, nous entendons continuer à réduire activement l’empreinte environnementale de nos produits de marques propres. Avec le concours de nos fournisseurs, nous voulons entreprendre les actions qui ont le plus d’impact sur l’environnement.

  • Oui, c’est possible. La méthodologie se compose de plusieurs paramètres tels que l’analyse du cycle de vie et l’attribution de points bonus et malus. Elle est également affinée et adaptée à la réalité belge.

    • L'analyse du cycle de vie a été élaborée par divers partenaires en France et fonctionne sur la base de scores moyens attribués aux produits. Peu de changements vont intervenir à ce niveau.
    • Les points bonus et malus complémentaires éventuels nous permettent d’apporter quelques nuances intéressantes au niveau du produit. Nous pouvons affiner ce système de bonus-malus en tenant compte de la réalité et de la spécificité du marché belge. Nous examinons la possibilité de poursuivre l’adaptation des algorithmes et nous nous concertons à ce sujet avec le collectif français.
  • Eco-score vs. Nutri-Score: dezelfde letter- en kleurencodes, maar toch duidelijk verschillend.

    C’est peu probable. L’Éco-score et le Nutri-Score sont différents sur le plan visuel, ce qui aide pour les distinguer clairement. La conception accessible des deux scores facilite l’interprétation des valeurs nutritionnelles des aliments, d’une part, et de leur empreinte environnementale, d’autre part. Ainsi, vous pouvez facilement découvrir si vos produits sont sains et écologiques, sans avoir à déchiffrer des étiquettes et des textes compliqués.

  • L’Éco-score indique l’impact environnemental d’un produit alimentaire, l'Organisation Environmental Footprint (OEF) en anglais. Il s’agit donc de l’empreinte environnementale d’une organisation ou d’une entreprise.

    Colruyt Group compte de nombreuses années d’expérience dans le calcul de l’empreinte écologique, tant de nos produits que de notre groupe. Par exemple, en coopération avec la Commission européenne, nous avons suivi activement le développement de la norme PEF (Product Environmental Footprint) et cosigné les lignes directrices de l’OEF. Nous avons également été l’un des premiers à réaliser cet exercice complet pour notre groupe. Nous avons calculé l’impact environnemental de nos activités commerciales afin d’élaborer – sur la base d’une mesure de référence – des stratégies de réduction.

  • Parce que l’impact du secteur de l’alimentation est considérable sur l’environnement. Avant que la nourriture n’arrive dans votre assiette, elle est produite, transformée, emballée, transportée, réfrigérée… Une grande quantité d’énergie et de matières premières est nécessaire à cet effet. La production et la consommation de nourriture est responsable d’environ un tiers de la charge totale sur le climat. Le choix d’une alimentation durable augmente la capacité écologique de la Terre. Elle s’accompagne d’un épuisement moins rapide des matières premières disponibles.

    Le calcul et le déploiement de l’Éco-score demandent du temps. C’est pourquoi nous avons choisi de le définir d’abord pour quelque 2 500 produits alimentaires de nos marques propres Boni Selection (dont Boni Bio), Spar, Graindor et Everyday. Vous pouvez également consulter l’Éco-score de produits de marques nationales sur les sites web de Colruyt, Bio-Planet et Collect&Go et dans l’app Xtra. Vous trouverez l’Éco-score sur l’emballage de produits Boni Selection. Nous ajoutons progressivement le score d’un nombre sans cesse croissant de produits.

  • Non, pas nécessairement. D’ordinaire, l’impact CO2 est plus important pour la viande que pour l’alimentation végétale. En cause, le type d’aliments utilisés dans l’élevage, la superficie agricole utilisée, les excréments des ruminants, le recours aux pesticides… Mais plusieurs critères peuvent améliorer l’Éco-score de produits carnés. Le type de viande ou le lieu de production, par exemple. Ainsi, l’empreinte environnementale de la volaille est moindre que celle de la viande de bœuf. Et la viande produite localement obtient en principe un meilleur score que celle qui vient de loin. En effet, le système de bonus-malus octroie des points bonus supplémentaires à la production locale. Même si l'analyse du cycle de vie reste évidemment le facteur déterminant.