Comment Colruyt Group favorise la biodiversité ?

Magasins, centres de distribution, bureaux, éoliennes… nos propres sites ne sont pas sans incidence sur la biodiversité. En fonction de leur environnement, nous nous efforçons de mettre à profit l’espace disponible pour y installer la biodiversité ou la développer, y aménager plus de plantes indigènes et attirer des espèces animales endémiques.

Cette initiative contribue à la réalisation de notre objectif

Publié le 08/03/2022

En tant que grande entreprise, nous trouvons important d’accorder de l’attention à la biodiversité . En effet, la diversité d’espèces végétales et animales est cruciale pour l’oxygène, la pureté de l’eau, la fertilité des sols et la stabilité du climat. Et donc aussi pour les matières premières, les matériaux de construction, les carburants… En prenant notamment diverses initiatives de petite et de grande envergure, nous entendons créer sur et autour de nos terrains des habitats de qualité pour la faune et la flore et ainsi stimuler les écosystèmes, les protéger et les restaurer.

Plus de végétation sur nos terrains

  • Lors du plan d’implantation d’un site, nous tenons compte de la biodiversité en place. Nous l’enrichissons avec des plantations endémiques, à savoir des espèces qui  prospèrent dans la région. Ces végétaux requièrent non seulement moins d’entretien et de pesticides, mais attirent aussi de nombreux insectes. Là où c’est possible, nous plantons également des espèces végétales oubliées
  • Si nous disposons de plus de 100 m² de terrain non utilisé sur un site, nous pouvons aménager un pré fleuri. Le terrain est régulièrement emprunté ? Dans ce cas, nous optons pour du gazon biodiversifié.
Complexe de bureaux de Wilgenveld à Hal. Entouré d’une prairie fleurie composée notamment de bleuet, camomille, muflier des champs et coquelicot. Champ de fleurs à Wilgenveld, le site de notre siège social à Hal.
  • Une toiture végétalisée composée de mousses, plantes grasses, fleurs sauvages, graminées et/ou plantes herbacées.
  • À travers le pays, nous disposons également de bâtiments avec une façade végétalisée, appelée aussi jardin vertical. Un mur y est couvert de plantes en tout ou en partie : diverses espèces de graminées et de plantes vivaces qui créent une biodiversité très riche.
Toit végétal du Colruyt de Wépion La toiture végétale du Colruyt de Wépion offre un espace de 405 m² pour la nature et ralentit l’évacuation de l’eau de pluie.
icon-tree.png
60

toitures vertes en 2021

icon-tree.png
40

façades végétales 
en 2021

icon-tree.png
725

m² d’espaces verts
en moyenne par site
en 2021

Attention accordée aux animaux

  • Nous prenons diverses initiatives pour attirer des espèces animales endémiques : installation de nichoirs dans une façade végétalisée, d’hôtels à insectes dans un champ fleuri… Nous aménageons également des palissades de branchages où les petits animaux, tels que les araignées, les scarabées, les souris, les hérissons et de nombreux oiseaux peuvent trouver un lieu de nidification. Un tel mur de branchages abrite de nombreux insectes qui servent de nourriture aux oiseaux. De même, le choix de nos plantations est mûrement réfléchi. Les haies mixtes de nos parkings, souvent composées de charme et d’aubépine, constituent un lieu de nidification apprécié des oiseaux.
  • Nous aménageons des fossés de drainage : des bassins artificiels permettant à l’eau de pluie – en cas d’orage – de s’infiltrer dans le sol et d’alimenter les nappes phréatiques. Nos bassins accueillent crapauds, grenouilles et salamandres.
Jardin d’expérience autour du magasin OKay de Rotselaar, comprenant notamment des haies et arbres fruitiers indigènes, du gazon biodiversifié et un hôtel à insectes Le magasin OKay de Rotselaar dispose d’un jardin d’expérience de 18 ares, avec hôtel à insectes.
  • Juste à côté du Bois de Hal, nous avons planté 3 000 arbres. De quoi offrir un plus grand habitat à de nombreux animaux, comme la martre commune. Ce faisant, nous œuvrons concrètement aux objectifs européens de restauration de la nature ainsi qu’à la campagne Plan Boommarter. Et bien au-delà de nos frontières, en République démocratique du Congo, nous investissons dans le climat en plantant 12 millions d’arbres.
  • Nous dirigeons notre éclairage extérieur le moins possible vers le haut afin de ne pas perturber les chauves-souris et les insectes. L’éclairage extérieur de notre centre de distribution de Dassenveld à Hal est de type LED et intègre des réflecteurs qui absorbent pratiquement toute la lumière diffuse. De cette façon, nous perturbons le moins possible l’habitat naturel des plantes et des animaux.
Plantation d’un bois le long de la voie Veugeleer à Hal
icon-permeable.png
35

fossés de drainage en 2021

Mais aussi…

  • Lors de l’entretien de tous ces espaces verts, nous privilégions les techniques durables, telles que le brossage ou l’enlèvement manuel des mauvaises herbes. Autour des magasins de Bio-Planet, plus aucun pesticide n’est même utilisé.
  • Lors de l’aménagement de zones de parking, nous avons tendance à choisir des matériaux qui laissent l’eau s’infiltrer et offrent de l’espace à la végétation. Nous contribuons ainsi à la gestion de l’eau, à la qualité des sols et à la biodiversité.
  • Avec le concours de la ville de Hal et de Sport Vlaanderen, nous avons aménagé quatre nouveaux sentiers de promenade à Hal. Les promeneurs découvrent, entre autres, un jardin de promenade, une prairie fleurie, un jardin de cueillette, un verger avec des variétés anciennes de fruits locaux et un parc coopératif pour les biotopes sensibles.
Dalles de gazon en béton Grâce à des dalles de gazon en béton, l’eau de pluie peut s’infiltrer dans le sol, ce qui est bénéfique pour les plantations environnantes et les nappes phréatiques.
  • Nous organisons régulièrement des actions de ramassage sur et autour de nos terrains. Ce qui est également bénéfique à la biodiversité, car les déchets sauvages sont nuisibles aux animaux.
  • Depuis 2019, nous dressons l’inventaire de notre incidence sur la biodiversité préalablement à chaque rénovation ou nouvelle construction. À cet égard, le test de biodiversité que nous avons développé avec notre partenaire Biotoop représente un outil scientifique utile. Les initiatives mentionnées ci-dessus nous permettent notamment d’obtenir le meilleur score possible pour chaque site.
Action de ramassage des déchets sauvages sur le site de Wilgenveld à Hal

Que voulons-nous encore faire à l’avenir ?

Nous entendons poursuivre nos initiatives en faveur de la biodiversité sur et autour de nos terrains, mais aussi les développer. Voici quelques-unes de nos ambitions :

  • Une gestion des espaces verts sans pesticides
  • Un plus grand nombre de bâtiments surmontés d’un toit végétal
  • L’aménagement d’un maximum d’espaces naturels sur des terrains provisoirement en friche, dans l’attente d’un projet de construction
  • Un plus grand nombre de façades végétalisées avec enracinement au sol. La plupart de nos façades vertes actuelles ne sont pas reliées au sol. Les plantes s’enracinent dans un substrat et reçoivent de l’eau à l’aide d’un système spécial. Dans le cas d’un enracinement au sol, les plantes grimpantes puisent l’eau et les nutriments à travers leurs racines en pleine terre.
Cette initiative contribue à l’objectif(aux objectifs) de développement durable suivant(s) :
Plus d’infos sur les ODD
Cette initiative contribue au(x) thème(s) « pas à pas » suivant(s) :
Plus d’infos sur « pas à pas »