Magic Star et Coryphée : des pommes Boni à croquer

Coryphée, Magic Star : évocation de la Grèce antique, d’un mythe américain ? Rien de tout cela. Il s’agit en fait de deux nouvelles variétés de pommes cultivées en exclusivité pour Colruyt Group. En quoi ces pommes sont-elles innovantes ? Quelle est leur valeur ajoutée ? Interview de Jan Schockaert, responsable achat fruits de Colruyt Group.

Que sont la Magic Star et la Coryphée ?

Jan : « Il s’agit de deux nouvelles variétés de pommes qui doivent leur origine à la collaboration avec divers partenaires. D’une part, avec des entreprises spécialisées dans le développement de nouvelles variétés de fruits. La Magic Star a ainsi été créée par Fresh Forward, qui collabore avec l’université de Wageningen, aux Pays-Bas. La Coryphée a quant à elle été conçue par la SPRL belge Zouk. »

« D’autre part, nous avons travaillé main dans la main avec plusieurs panels de clients, qui ont participé à la sélection des deux variétés de pommes. Enfin, pas de pommes sans fruiticulteurs. Nous nous sommes adressés à trois de nos plus fidèles fournisseurs : Neven Fruits Waremme, Wolfcarius Markegem et Gebroeders Bangels Gingelom. »

Magic Star apples
La Magic Star a été créée par Fresh Forward, qui dépend de l'université de Wageningen (Pays-Bas).

Qu'ont-elles de particulier, ces pommes ?

Jan : « Notre objectif était d’offrir à nos clients des fruits de qualité qui correspondent à leurs attentes en matière de goût et de texture. Nous voulions également que ces nouvelles variétés présentent des caractéristiques spécifiques, comme la résistance aux sol et climat belges, et une culture respectueuse de l’environnement. Par ailleurs, le fait d’en avoir temporairement l’exclusivité en Belgique va permettre de les introduire sur le marché dans un cadre strict et contrôlé. Nous pouvons ainsi garantir aux cultivateurs un prix correct pour leurs produits, point crucial pour la mise en place de filières durables. Enfin, ces deux nouvelles variétés de pommes apportent une triple valeur ajoutée : pour le consommateur, pour l’environnement et pour le producteur ! »

En quoi leur culture est-elle respectueuse de l'environnement ou de la santé des consommateurs ?

Jan : « Nos producteurs recourent à l’agriculture conventionnelle, mais dans sa version “low-residue”. C’est en quelque sorte l’étape intermédiaire vers la pomiculture biologique. Concrètement, les cultures sont traitées dans un premier temps selon les standards de la culture conventionnelle pour lutter contre les éventuelles maladies qui frappent les vergers, comme celles provoquées par les champignons. Durant la seconde partie de la saison, ces traitements sont réalisés selon les normes de l’agriculture biologique. Résultat : une pomme contenant très peu de pesticides, voire pas du tout. »

Between traditional farming and organic farming
Grâce à une culture en deux temps, les pommes ne contiennent pas ou de peu de pesticides.

Comment vous assurez-vous de l'exclusivité ?

Jan : « Par un système de “royalties”. Nous payons une licence aux développeurs des variétés et prenons en charge la gestion du projet ainsi que les frais marketing liés au lancement sur le marché. De leur côté, les agriculteurs investissent dans l’achat des pommiers et la production. Ils bénéficient également d’une garantie de débouchés, même pour les fruits éventuellement déclassés, comme les pommes surdimensionnées, trop petites ou endommagées. »

Qu’advient-il des fruits déclassés ?

Jan : « Les pommes sont cueillies en octobre, puis elles sont triées. Cependant, les fruits qui ne sont pas adaptés à la vente au détail ne finissent pas à la poubelle. La Magic Star est désormais à la base de deux produits Boni Selection : du cake aux pommes et du jus de pommes. Le cake est déjà disponible en magasin et il le restera tout au long de l’année. Le jus de pomme fera son entrée dans les rayons dès la mi-janvier, jusqu’à épuisement des stocks. Nous envisageons aussi de proposer des chips aux pommes. Grâce à ces initiatives, la culture de la Magic Star ne génère presque pas de déchets. »

Quand les clients des enseignes de Colruyt Group pourront-ils déguster ces pommes ?

Jan : « Pour la Magic Star, elle est d’ores et déjà en vente dans les magasins Colruyt Meilleurs Prix, OKay et Spar Colruyt Group. Pour ce qui est de la Coryphée, il faudra encore patienter, puisque la première récolte commercialisable est prévue pour 2020. »


Avec cette initiative, nous contribuons à réaliser ces objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies.

[Translate]Good health & wellbeing [Translate]Decent work & economic growth [Translate]Responsible consumption & production [Translate]Life on land