La santé par l’alimentation

Manger sainement demande beaucoup d’efforts en cuisine. Parce qu’il est souvent difficile de savoir ce que contiennent les aliments en conserves ou en bocaux. Pour vous faciliter les achats, nous diminuons la quantité de sel, de sucre et de graisse dans nos produits en marques propres. Vous pourrez ainsi maintenir des habitudes alimentaires saines sans toutefois devoir bannir les conserves – parfois bien utiles – de votre alimentation.

Quelle quantité de sucre et de graisse y a-t-il dans une portion de céréales de petit-déjeuner ? Combien de graisses ces biscuits contiennent-ils ? Nous essayons de faire attention à ce que nous mangeons, mais en faisons-nous assez ?

« Tout le monde se pose des questions, c’est évident. Les clients tentent de collecter beaucoup d’informations sur les aliments, dans les médias et sur Internet », explique la nutritionniste Ivyn Degeest. « Et c’est anxiogène : “Y a-t-il du sucre dans les plats préparés ? Pourquoi y a-t-il tant de sel dans ce pain ? Quelle est la teneur en matières grasses de ces biscuits ?”

Le consommateur achète de manière plus critique et responsable. La demande en aliments plus sains est donc en augmentation, et nos marques propres nous permettent d’y répondre. Nous tentons de supprimer – ou du moins de réduire – le sel, le sucre et les graisses dans la mesure du possible. Ou bien nous ajoutons de bons éléments, comme des fibres. Mais nous ne le faisons pas seulement parce que les consommateurs le réclament. Notre entreprise accorde beaucoup d’importance à la santé. Nous avons la volonté de proposer des produits équilibrés. »

Pourquoi les graisses, le sel et le sucre sont-ils en fait tellement mauvais ?

« Il faut scinder les graisses en deux catégories : saturées et insaturées. Les acides gras saturés se retrouvent principalement dans les produits animaliers. Les “meilleurs” acides gras insaturés se rencontrent surtout dans les produits végétaux. Les graisses saturées font notamment augmenter notre taux de cholestérol et sont donc susceptibles d’entraîner des maladies cardiovasculaires. Le problème avec le sucre est que nous en consommons en quantités excessives et sous leur forme rapide, comme le sucre en poudre, le miel, le sucre de canne, etc. Mieux vaut choisir des produits complets parce que le sucre est alors accompagné de fibres. Ces fibres ralentissent l’absorption du sucre par l’organisme, ce qui prolonge la sensation de satiété et qui retarde donc le retour de la sensation de faim. Nous mangeons également trop salé. Avec 6 g de sel – environ une cuillère à café –, nous disposons en fait déjà la quantité journalière recommandée. »

 

Et donc, nous adaptons nos produits en marques propres ?

« Nous avons en fait entamé ce processus avant que la demande apparaisse. Nous avons commencé à améliorer nos produits en marques propres il y a deux ans. Vous trouverez donc déjà de nombreux produits améliorés dans nos rayons. Prenons par exemple le cas des céréales de petit-déjeuner Choco Clams : nous avons diminué la quantité de sucre de 14 g par emballage. Chaque année, nous incorporons ainsi 28 tonnes de sucre en moins dans ces céréales. »

 

Effectuez-vous aussi des tests de goût et de qualité ?

« Évidemment. À chaque fois qu’un fournisseur modifie sa recette, nous recevons des échantillons. Nous les soumettons à des tests élaborés dans nos cuisines. Nos responsables de la qualité évaluent le produit sur des critères de qualité, de composition, etc. Les experts en alimentation vérifient les valeurs nutritionnelles. Et nous goûtons ensuite le produit. Le goût est-il identique ? C’est seulement à partir du moment où nous estimons que la qualité – et surtout le goût – sont satisfaisants que le produit passe à la phase suivante : les séances de dégustation. Lors de ces séances, des clients et des collaborateurs de Colruyt Group goûtent les produits et donnent leur avis. Si le produit rassemble de bons suffrages, alors nous l’introduisons dans notre assortiment. »

 

Quand ces produits améliorés seront-ils vendus en magasin ?

« Ils sont déjà nombreux à garnir nos rayons, comme les céréales de petit-déjeuner, certains produits végétariens, des sauces pour les pâtes, etc. Pour la fin 2017, il faut que les principaux groupes de produits, tels que les plats préparés et les charcuteries, aient été examinés. Nous analysons à chaque fois l’ensemble de l’assortiment, ce qui ne signifie pas non plus que nous adaptons dans les faits chaque produit. Certains d’entre eux ne peuvent tout simplement plus être améliorés. Nous comparons aussi la liste des ingrédients avec celle des produits similaires de nos concurrents. Si les nôtres contiennent plus de sucre, alors nous tentons d’y remédier. Nous tenons également compte des critères nationaux et internationaux en matière d’alimentation. Nous nous attaquons directement aux “moins bons élèves”. À partir de l’an prochain, cela deviendra la routine : à chaque fois qu’un nouveau produit en marque propre arrivera sur le marché, il passera d’abord par cette procédure de sélection. Il ne s’agit donc pas d’une démarche ponctuelle, mais de ce qui deviendra dorénavant une habitude. En ce qui me concerne, je trouve que c’est un très beau projet ! ».

 

Les résultats

La hiérarchie dans le choix des produits dépend de leur popularité et de la marge d’amélioration qu’ils présentent. Dans la catégorie très populaire des plats préparés, par exemple, la quantité de sel pouvait être réduite. C’est donc l’une des premières catégories que nous avons sélectionnée pour participer au programme, initié en 2014. Un an et demi plus tard, quelque 250 produits sont passés par ce processus d’amélioration. Parfois avec des résultats spectaculaires, comme c’est le cas des plats préparés, des yaourts/desserts et des céréales de petit-déjeuner.

En savoir plus

Identikit

Naam: Ivyn Degeest
Functie: Nutritionniste chez Colruyt Group
Job ? • Je suis responsable de l’optimisation nutritionnelle de nos produits de marques maison et je participe à des projets d’alimentation équilibrée. Énergie ? • M’engager dans de nouveaux projets me donne vraiment beaucoup d’énergie. Projet préféré ? • Le lancement de « Lekker leven » (vivre délicieusement), un projet concernant l’alimentation équilibrée pour nos clients. Ce projet représentait un véritable défi.


Met dit initiatief dragen we bij aan het realiseren van deze Duurzame Ontwikkelingsdoelstellingen van de Verenigde Naties.

[Translate]Good health & wellbeing