L’entrepreneuriat durable : un défi perpétuel

L’entrepreneuriat durable fait partie de nos priorités, comme vous le saviez certainement déjà. Que recouvre cette notion exactement ? Énergie renouvelable, projets de filières dans le Sud, équilibre vie privée – vie professionnelle : tous ces thèmes relèvent de l’entrepreneuriat « durable ». Mais depuis quand Colruyt Group attache-t-il de l’importance à cette problématique ? Nous avons posé ces questions à Jef Colruyt.

L’entrepreneuriat durable se traduit dans des domaines très variés. Mais que recouvre cette notion ?

Jef : « Pour moi, “entreprendre durablement” s’interprète de deux façons. Tout d’abord, c’est penser à long terme. Non seulement faire des choses qui apportent des avantages aujourd’hui, mais aussi réfléchir aux conséquences de nos choix pour les générations futures. C’est entreprendre de façon à ce que notre firme et nos collaborateurs continuent de récolter le fruit de nos efforts dans 50 ans. Ensuite, c’est entreprendre avec le plus de respect possible pour les individus, l’environnement et la société. Et pour souligner à quel point cet aspect est important pour nous, il figure dans notre phrase mission depuis 2007 : “Créer ensemble une valeur ajoutée durable fondée sur nos valeurs et notre savoir-faire dans la distribution”. »

Jef Colruyt
« Entreprendre durablement, c’est entreprendre à long terme dans le respect de l’individu, de l’environnement et de la société. »

Depuis quand l’entrepreneuriat durable joue-t-il un si grand rôle pour Colruyt Group ?

Jef : « Nous avons commencé un peu par hasard dans les années 60. C’était alors une question de survie. Notre entreprise passait du commerce de gros à une chaîne de magasins discount. Nous voulions devenir moins chers que nos concurrents, mais n’en avions pas les moyens. Nous avons donc cherché une réponse à la question “comment épargner le plus possible ?” (rires). Débrancher la moitié des néons, utiliser uniquement des congélateurs fermés, récupérer le carton et le papier… En fait, nous avons cherché des solutions créatives nous permettant de réaliser des économies. »

« À la fin des années 80, la durabilité est devenue plus visible. Nous nous sommes alors rendu compte que notre engagement en faveur des meilleurs prix et d’une utilisation efficace des biens et de l’énergie était en vérité durable. Et nous souhaitions le communiquer. En 1990, nous nous sommes clairement engagés pour l’environnement avec la charte Green Line. Nous voulions donner un élan positif à cet aspect durable de nos activités. Nous avons par exemple temporairement apposé une étiquette verte au lieu d’une rouge sur certains produits respectueux de l’environnement. Depuis lors, l’entrepreneuriat durable est l’une de nos priorités. »

L’entrepreneuriat durable est donc devenu un choix engagé ?

Jef : « Oui, et nous voulons aller toujours plus loin dans cette approche. Un petit exemple : dans les années 90, lors d’une promenade en mer, j’ai aperçu une éolienne. À l’époque, il n’y en avait presque pas. J’ai eu envie de tenter l’aventure. “Les gars, et si on installait une éolienne ?”. Nos ingénieurs ont accueilli l’idée avec beaucoup d’enthousiasme. Nous en avons donc installé une à Hal en 1999. Depuis, nous avons 14 éoliennes en Belgique et 178 en mer. Et voilà comment nous avons atterri dans le monde de l’énergie éolienne ! Nous nous sommes ensuite penchés sur l’énergie solaire, la construction durable, le recyclage… Chez nous, toute une équipe travaille au quotidien à la réduction de nos émissions de CO2. Cette année, nous avons ouvert nos premiers magasins OKay qui ne consomment aucune énergie fossile. Et j’ai encore bien d’autres exemples en tête. »

Construction d’une éolienne
« Et pourquoi ne pas essayer l’énergie éolienne ? Nos ingénieurs ont accueilli l’idée avec beaucoup d’enthousiasme. »

Entreprendre durablement, ce n’est jamais terminé, jamais parfait. Nous pouvons toujours nous améliorer, faire un pas de plus.

L’entrepreneuriat durable est-il devenu une passion ?

Jef : « Absolument. Au sein de l’entreprise, beaucoup de collaborateurs désirent faire la différence et sont très motivés par les projets durables. Impossible de nier que l’entrepreneuriat durable est plus qu’une tendance. Il fait partie intégrante de notre A.D.N., de notre identité. L’écoblanchiment ou greenwashing n’a aucun avenir. Les entreprises peuvent tenter de se donner une fausse image écologique et responsable pendant quelques années, mais elles se retrouveront vite au pied du mur. Les annonces marketing ne suffisent plus. Pour être une entreprise durable, il faut agir. »

Collecte des déchets de carton
« Nous collectons nous-mêmes notre papier et notre carton, comme c’était déjà le cas dans les années 60. Nous le faisions alors par nécessité, nous le faisons maintenant en pensant à la durabilité. »

Comment entreprendre durablement avec les collaborateurs ?

Jef : « Je veux tout d’abord m’assurer que chaque collaborateur travaille en accord avec ses émotions et convictions. Les calculs de rendement ne s’appliquent pas aux individus. Si les collaborateurs se sentent bien, l’effet sera toujours positif. Voilà pourquoi nous insistons aussi sur l’aspect durable des carrières. C’était déjà l’une des préoccupations de mon grand-père. Il était d’avis que les collaborateurs sont l’âme de l’entreprise. Voilà pourquoi il a toujours beaucoup investi dans la formation de ses collaborateurs depuis les années 50. Au début, l’offre de formation était uniquement professionnelle, puis elle s’est étendue aux dynamiques de groupe, au yoga… À l’époque, c’était un peu insolite (rires). Mais à présent, beaucoup d’entreprises proposent ce type de formations. »

« Mon père lisait beaucoup de livres sur le management, mais constatait que l’écart était grand entre la théorie et la pratique. Voilà pourquoi il a décidé d’appliquer à son entreprise un principe qui le guidait personnellement : être authentique et trouver sa passion. Nous nous investissons donc sur ce point : aider les collaborateurs à trouver leur domaine d’excellence et ce qui leur donne de l’énergie. »

Est-ce difficile de rendre plus durables les produits proposés en rayon ?

Jef : « Parfois, nous devons bien reconnaître que nous avons les mains liées, surtout à l’étranger. Il y a tant de choses que nous voudrions améliorer, entre autres en matière d’approvisionnement durable et de bien-être animal. Je me concentre donc sur ce que nous pouvons changer, même s’il s’agit d’un processus lent et progressif. Nous pouvons agir directement sur les produits de nos marques maison, comme Boni Selection ou Everyday, et il nous est donc plus facile de les rendre plus durables. En réduisant la quantité de sucre qu’ils contiennent ou en n’utilisant que du cacao certifié, par exemple. Mais changer les choses pour lesquelles les clients ne sont pas prêts n’a pas beaucoup de sens. Voilà pourquoi nous cherchons constamment un équilibre entre nos projets de recherche et d’innovation pour le futur, et nos recherches pour l’innovation à court terme. »

En savoir plus
Biscuits Boni Selection
« Il est plus facile de rendre plus durables les produits Boni Selection. Nous choisissons par exemple des matières premières durables ou réduisons la quantité de sucre qu’ils contiennent et agissons ainsi directement. »

Comment impliquer les clients ?

Jef : « Nous devons soutenir et inspirer nos clients dans leur recherche d’une consommation et d’un mode de vie plus responsables. Je ne veux surtout pas leur imposer un mode de vie, mais plutôt leur donner des conseils, leur expliquer par exemple comment cuisiner des restes de façon créative. Près d’un tiers des produits frais finit à la poubelle, c’est beaucoup trop ! De plus, nous devons fournir des informations claires et correctes. Les étiquettes de produit contiennent beaucoup de termes techniques difficilement compréhensibles. Des applications comme SmartWithFood ou des plateformes comme Rechercheproduit peuvent certainement aider les clients. La nourriture sur mesure, voilà le futur. »

Identikit

Nom : Jef Colruyt
Fonction : PDG de Colruyt Group

En quoi croyez-vous le plus ? En l’hydrogène. Il représente l’une des meilleures solutions pour résoudre nos problèmes d’énergie à long terme.


Avec cette initiative, nous contribuons à réaliser ces objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies.

[Translate]Affordable and clean energy [Translate]Decent work & economic growth [Translate]Industry, innovation & infrastructure [Translate]Responsible consumption & production