2 200 caféiculteurs du Nord-Kivu exportent en Belgique des grains de haute qualité avec le soutien d’un préfinancement de récolte de Colruyt Group

Hal, 13 octobre 2017 - Un container de café vert est arrivé aujourd’hui à l’atelier de torréfaction de Colruyt Group, à Ghislenghien. Il vient du Nord-Kivu, une région en proie à de nombreuses difficultés, à l’est de la République démocratique du Congo. Colruyt Group s’y est associé à l’ONG belge Vredeseilanden (Rikolto) pour soutenir Kawa Kabuya, une coopérative de 2 200 petits caféiculteurs. Comment ? En garantissant pendant 3 ans un volume d’achat important, dont 60 % du montant est versé en tant que préfinancement de récolte. Grâce à cet oxygène financier, la coopérative peut maintenir ses exportations et investir dans ses activités. Colruyt Group et Vredeseilanden (Rikolto) prouvent une fois de plus qu’un accord commercial à long terme représente une réelle plus-value pour des petits producteurs du Sud.

Un accord d’approvisionnement à long terme

Cette livraison de grains verts du Kivu est la première effectuée dans le cadre du nouvel accord d’approvisionnement conclu en mars 2017 entre Colruyt Group et Kawa Kabuya. L’accord porte sur une période d’au moins trois ans. Il garantit à la coopérative un débouché pour 28,5 tonnes de grains de café vert par an, soit environ 20 % de sa production, à un prix supérieur à celui du marché (+ 0,50 $ par livre). Au-delà de l’arrangement commercial, il s’agit pour le groupe de soutenir la coopérative dans ses efforts de développement. Notamment grâce à un préfinancement de récolte.

 

Préfinancement de récolte

Philippe Toussaint, manager sustainable sourcing de Colruyt Group : « Comme beaucoup de coopératives du Sud, Kawa Kabuya paie les petits producteurs au moment où ils livrent leur récolte, c’est-à-dire quelques mois avant la commercialisation du café. Comme elle n’a pas de réserve de liquidités, elle est obligée de recourir à un crédit-pont pour financer cette opération. Or, dans cette région en difficulté, le crédit est très cher. Nous lui retirons donc une épine financière du pied en lui réglant 60 % du montant de notre achat avant la récolte. » 

 

Projet de filière

L’origine de cet accord remonte à 2016, lorsque Vredeseilanden (Rikolto) met Colruyt Group en contact avec Kawa Kabuya. Après un test fin 2016, le groupe décide en mars 2017 d’intégrer l’arabica de la coopérative à son assortiment. Déjà en rayon chez Colruyt Meilleurs Prix et OKay, celui-ci sera également disponible chez Spar dès janvier 2018. Il s’agit de donner toutes ses chances commerciales à ce produit de qualité, autour duquel le groupe développe un de ses projets de filière. L’objectif est en effet d’embarquer les 2 200 petits caféiculteurs de la coopérative dans un cercle vertueux de renforcement économique.


Meilleur café du Congo

De fait, l’oxygène financier apporté par le préfinancement de récolte vise à donner à la coopérative les moyens d’investir. Par exemple en sollicitant les certifications qui lui permettront de mieux positionner son café sur le marché international. Il faut dire que Kawa Kabuya bénéficie d’arguments de poids pour viser ce débouché : elle produit le meilleur café du Congo. Ce titre lui a été accordé en 2015, 2016 et 2017, lors du concours Taste of Harvest de l’African Fine Coffees Association. Une reconnaissance pour les efforts consentis par les petits producteurs de la coopérative qui travaillent avec acharnement à faire renaître une caféiculture de qualité dans les hautes-terres du Kivu.  

 

Un appui technique

Une renaissance soutenue depuis 2011 par Vredeseilanden (Rikolto). L’ONG mène au Kivu un vaste programme de renforcement des capacités. Son objectif : valoriser la qualité de ce terroir pour développer la culture d’un café d’exportation, plus rémunératrice, et contribuer ainsi à éradiquer la pauvreté dans cette région en proie à de nombreux fléaux. Son action : appuyer et former les caféiculteurs en vue d’une production de qualité, les structurer dans des coopératives et les connecter aux acheteurs internationaux. 

 

Objectif : qualité

C’est dans ce contexte que Kawa Kabuya a été créée en juillet 2014, à Butembo. Ses caféiculteurs-coopérateurs sont disséminés sur les hauteurs occidentales du lac Édouard et rassemblés autour de 45 micro-stations de lavage (MSL). La MSL est au cœur du dispositif mis en place par Vredeseilanden (Rikolto). Chacune assure le premier traitement des récoltes. Dans chaque secteur, ces opérations essentielles à la qualité des grains sont ainsi effectuées de manière centralisée, par des artisans bien formés et avec l’équipement adéquat. De quoi garantir une qualité optimale.

 

Collibri Foundation

Colruyt Group ne compte pas en rester là au Kivu. Partout où il s’implique dans une filière, il lance un projet de formations complémentaire par l’intermédiaire de la Collibri Foundation, son fonds éducatif géré par la Fondation Roi Baudouin. La fondation est actuellement en relations avec des partenaires potentiels, pour agir en faveur de la formation des jeunes dans la région.

Contact pour la presse

Nathalie Roisin

Responsable presse

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 82 27 15

Hanne Poppe - Silja Decock

Persverantwoordelijke
Press relations officer

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 92 45 10

Soir et week-end

+32 (0)473 92 45 10

Préférez-vous plutôt poser une question par e-mail ?

Contact