L’entreprise sociale enVie réintègre des demandeurs d’emploi de longue durée en produisant de la soupe à partir de surplus de légumes

Bruxelles, le 6 septembre 2018 – L’entreprise sociale enVie propose désormais aux Belges de délicieuses soupes riches en engagements : chaque bouteille de potage est préparée à Bruxelles à partir de surplus de légumes frais produits en Belgique, par une équipe de travailleurs en réinsertion professionnelle après un chômage de longue durée. Naomi Smith, à la tête d’enVie, réalise ainsi son rêve de se lancer dans un projet riche de sens : lutter contre le gaspillage alimentaire et le chômage de longue de durée. enVie voit le jour aussi grâce à 5 partenaires particulièrement engagés : McCain Belgique, Colruyt Group, Randstad Group et REO Veiling, coopérative belge de fruits et légumes. La Fédération belge des Banques alimentaires, cinquième partenaire d’enVie, soutient le projet et lui apporte toute son expertise. Trois recettes de soupes enVie sont désormais disponibles dans les magasins OKay et OKay Compact. Quatre nouvelles recettes viendront enrichir la gamme au fil des saisons.

Les valeurs du projet enVie

Savez-vous que quotidiennement, une partie des légumes produits en Belgique ne terminent pas dans nos assiettes, alors qu’ils sont d’excellente qualité ? enVie entend lutter contre le gaspillage alimentaire en valorisant des légumes en surplus ou « mis de côté » pour des raisons de forme ou de calibre dans des soupes de première qualité. 

Le projet envie constitue aussi un réel tremplin pour l’emploi : à travers un programme de formation mis en place au sein de l’entreprise, enVie réintègre des chômeurs de longue durée sur le marché du travail grâce à des emplois stables et valorisants. Recruté par Randstad Group, chaque travailleur est engagé pour une durée d’un an. Au cours des 12 mois, chacun reçoit la formation et les expériences pratiques nécessaires pour maîtriser toutes les compétences professionnelles d’un(e) “Agent(e) de fabrication du secteur alimentaire (AF)”, selon la description établie par le Service Francophone des Métiers et Qualifications (SFMQ). Pour ce faire, enVie a développé un programme de formation rigoureux qui comprend un apprentissage pratique sur site lors de la production journalière de soupe et des formations complémentaires dans les domaines de la formation 2 à la sécurité alimentaire et à l'hygiène, la certification sur des machines spécialisées et la formation en leadership et développement personnel.

Au terme de cette année de travail et de formation, l’ambition est d’aider ces travailleurs à trouver un nouvel emploi stable pour les années suivantes. C’est à nouveau le Groupe Randstad qui soutient les collaborateurs dans cette phase essentielle de recherche d’emploi. Pour sa première année d’activité, enVie a ainsi recruté 4 personnes. L’ambition est d’engager 2 à 3 personnes chaque année, de les former dans les ateliers de production durant un an et leur permettre de trouver un nouvel emploi stable.

Rien que du bon ! 

L’ambition d’enVie est aussi de lutter contre le gaspillage alimentaire. Les soupes enVie sont composées de 40 à 55% de légumes frais, ce qui les place parmi les potages frais « prêts à l’emploi » les plus riches du marché : deux litres de soupe ne contiennent pas moins d’un 1 kg de légumes frais. Elles sont 100% naturelles, sans additifs ni colorants. Chaque bouteille de soupe est préparée dans les ateliers d’enVie à Bruxelles avec des légumes frais d’origine belge dont la destinée était malheureusement d’être gaspillés (alimentation animale). 

Il s’agit pourtant de légumes frais de qualité en provenance directe des champs belges, mais qui n’ont pas trouvé preneurs parce qu’il y en avait déjà de trop sur le marché ou parce qu’ils ne correspondent pas aux critères conventionnels (taille, couleur, etc.). Lors de sa première année d’activité, enVie compte ainsi « sauver » 40 tonnes de légumes du gaspillage alimentaire. Au bout de 2 ans, son objectif est d’atteindre les 100 tonnes.

Actuellement, la gamme de soupes enVie est composée de 3 différentes recettes: une crème de tomates au basilic, une soupe de carottes et une soupe aux 6 légumes.

Elles sont disponibles dès aujourd’hui dans 127 magasins OKay et dans 6 OKay Compact de Colruyt Group en Belgique. Quatre autres recettes, liées à la saisonnalité des légumes, feront leur apparition dans les rayons au fil des saisons. 

Quatre partenaires fondateurs et un partenaire éthique

Si un projet tel qu’enVie nécessite de la volonté et de la motivation, il réclame aussi des moyens et des collaborations utiles avec des partenaires engagés. Ainsi, quatre grandes entreprises se sont engagées aux côtés de Naomi pour lui permettre de donner vie à enVie. Il s’agit tant de soutien financier que structurel, apporté au fil du temps depuis plus de deux ans déjà. 

« J’ai l’immense chance d’avoir pu compter sur le soutien de mes quatre partenaires, sans lesquels le projet enVie n’aurait jamais pu voir le jour » confirme Naomi. « Bien plus qu’un soutien financier, ils m’apportent leurs connaissances et leur savoir-faire pour lancer et mener cette belle aventure ». 

McCain, le leader mondial de la pomme de terre apporte à enVie un soutien stratégique et logistique. « Globalement, nous souhaitons améliorer le quotidien de communautés qui vivent en situation de précarité, qu’elles soient locales ou situées à l’autre bout du monde. Ceci en ayant à l’esprit que chacun, à sa mesure, peut agir. Nous menons ainsi des projets en France, en Grèce, en Colombie et au Maroc, toujours dans le cadre d’entreprises sociales » déclare William Jarijch, Managing Director de McCain Belgique. 

Colruyt Group met à disposition d’enVie un réseau de distribution solide, offrant ainsi une large visibilité aux soupes enVie et une réelle disponibilité pour le consommateur. Stefan Goethaert, Directeur Général de Colruyt Group Fine Food: « Nous sommes fiers d’avoir pu apporter une contribution importante à la réalisation d’enVie. En commercialisant enVie sous notre ‘marque maison’ Boni Selection, nous faisons profiter les clients d’OKay et OKay Compact de la jolie histoire d’enVie ainsi que de leurs produits purs et qualitatifs. Nous avons hâte de continuer à soutenir l’équipe envie dans cette aventure, et de faire, ensemble, une différence aussi bien sur les plans social qu’écologique ».

Randstad Group joue un rôle central dans la création des équipes de travail d’enVie. « Les postes à pourvoir au sein de la production sont proposés à des chômeurs de longue durée pour qui cet emploi peut représenter un retour durable sur le marché du travail. Il s’agit d’un superbe projet social, que soutenons avec joie » déclare Herman Nijns, CEO Randstad Group BeLux.

REO Veiling fournit les surplus de légumes frais provenant de producteurs belges. Il s’agit légumes particulièrement bien adaptés à la production de soupes (courgettes, poireaux, céleris, tomates, etc.). Piet Coysman, cultivateur de tomates membre de REO Veiling déclare: “Nous produisons entre 500 et 600 tonnes de tomates. Dans des moments de surproduction, nous devons souvent jeter des tomates, ce qui est, bien sûr, très dommage. Grâce à Envie, nous pouvons donner une valeur ajoutée à ces produits et nous sommes très satisfaits de cette initiative.”

Enfin, La Fédération Belge des Banques Alimentaires soutient enVie en tant que partenaire éthique, mettant toute son expertise d’acteur social au service du projet. Le projet enVie correspond étroitement à la mission des Banques Alimentaires belges, à savoir la lutte contre la faim et le gaspillage de vivres ainsi que la réintégration des personnes en précarité via l'emploi social.

Depuis, 2016, année lors de laquelle a germé l’idée d’enVie, Naomi Smith collabore quotidiennement avec ses partenaires au développement cette entreprise sociale innovante. « enVie est un magnifique projet social, tant dans ses objectifs que dans sa mise en place. Il est le fruit de la volonté de personnes et d’entreprises d’agir à notre échelle face à de réelles problématiques de société. J’espère de tout cœur qu’enVie touchera le cœur des Belges et que nos soupes les régaleront ! Chaque bouteille vendue participe à lutter contre le gaspillage alimentaire et le chôme de longue durée en Belgique ! Il s’agit donc d’un réel achat citoyen ! ». 

 


 

Service de presse :​

  • Pour toute information complémentaire, demandes d’interviews, visuels en HD, etc.
    c/o Sopexa Belgique (Laurence Evrard & Vincent Bayer)
  • Tél : 02 546 11 84 – Mail : laurence.evrard@sopexa.com

Contact pour la presse

Nathalie Roisin

Responsable presse

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 82 27 15

Hanne Poppe - Silja Decock

Persverantwoordelijke
Press relations officer

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 92 45 10

Soir et week-end

+32 (0)473 92 45 10

Préférez-vous plutôt poser une question par e-mail ?

Contact