Plus de 2 000 familles participent au projet social « À table pour 1-2-3 euros » de Colruyt

Le cap des 100 communes à s’être associées au projet social de Colruyt Meilleurs Prix vient d’être atteint. L’objectif ? Inspirer les familles avec des difficultés financières à préparer des repas à la fois savoureux et équilibrés. Bilan un an et demi après le lancement et le déploiement de « À table pour 1-2-3 euros » : plus de 2 000 familles participent déjà au projet. Elles reçoivent toutes les deux semaines un livret de recettes abordables financièrement présentant six plats faciles à préparer pour un budget d’1, 2 ou 3 euros par portion. L’alimentation équilibrée est un droit fondamental. Colruyt espère ainsi pouvoir offrir une source d’inspiration supplémentaire.

Recettes petit budget

Le concept « À table pour 1-2-3 euros » est simple. Une organisation sociale, comme un C.P.A.S, informe les familles précarisées avec enfants. Celles-ci peuvent s’inscrire volontairement au projet et ainsi recevoir un livret de recettes Colruyt toutes les deux semaines à la maison. Il contient six recettes faciles à préparer et adaptées aux enfants, avec à chaque fois une liste de courses. Chaque recette correspond à trois généreuses portions et ne coûte pas plus d’1, 2 ou 3 euros par portion. Ce prix comprend le prix de l’emballage en entier, même si la recette nécessite une quantité moindre. Les personnes savent ainsi exactement ce qu’elles paient à la caisse. Le livret de recettes comprend également des astuces pour cuisiner avec les enfants et se régaler à base des restes.

Par ailleurs, pour soutenir les participants dans la pratique, certaines organisations mettent en place des démonstrations de cuisine pour préparer ensemble les recettes. Ou elles demandent aux magasins Colruyt de la région d’organiser une visite guidée, au cours de laquelle les collaborateurs en magasin donnent des conseils pour faire les courses de manière efficace et économe.
 

« Je ne suis pas un cordon-bleu »

Le projet social compte aujourd’hui environ 2 000 participants, et donc autant de familles. Colruyt constate qu’au moins 37 % des participants ont déjà utilisé le livret de recettes dans l’un de ses magasins et 24 % y ont fréquemment recours. Par ailleurs, une partie des participants effectuent leurs achats dans d’autres formules de magasins.

Les participants sont souvent ravis de trouver de l’inspiration pour leur cuisine de tous les jours, sans devoir se casser la tête à propos du prix. « Je ne suis pas un cordon-bleu, mais je tiens à dire que grâce à vos recettes, je peux préparer des repas complets, variés, tout à fait abordables financièrement et délicieux. Cette initiative est vraiment intéressante. Merci beaucoup ! », commente une participante de la région de Courtrai.

Le retour des accompagnateurs est lui aussi positif. Kurt De Loor, président du C.P.A.S. de Zottegem : « Manger chaque jour un repas équilibré, ce n’est pas une sinécure. Certainement pas lorsque l’on a des difficultés financières. C’est ce que nous confient de nombreuses familles qui se présentent dans notre C.P.A.S. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes associés au projet Colruyt. Il s’agit là d’une manière très simple d’inspirer les gens pour qu’ils puissent préparer des repas à la fois bon marché et équilibrés. Je suis convaincu qu’à Zottegem aussi, ce projet sera couronné de succès. »

À l’échelle nationale

Le projet « À table pour 1-2-3 euros » a débuté il y a environ deux ans. Il s’agissait alors d’un projet pilote de Colruyt en collaboration avec le C.P.A.S. de Courtrai. 144 familles avec enfants ont testé le projet pendant six mois. Leurs réactions très positives ont incité Colruyt à lancer le projet au niveau national. Au cours de la première année, tout s’est très vite enchaîné. La commune de Zottegem est la centième à rejoindre l’aventure et les demandes continuent d’affluer.

 « De plus en plus souvent, des organisations sociales nous confient qu’il existe un besoin en moyens simples pour agir en faveur d’une alimentation équilibrée. En ce moment, de nombreuses communes de Flandre occidentale participent au projet, mais aussi des communes comme Sint-Niklaas et Gand. L’intérêt grandit également en Wallonie : Namur et Charleroi ont depuis peu rejoint le projet et l’enthousiasme est énorme », explique Wim Verbesselt de Colruyt, en tant que coordinateur.
 

Un partenariat qui porte ses fruits

La collaboration entre le secteur privé, les autorités locales et les organisations sociales est basée sur l’expertise de chaque partie. « Les organisations sociales connaissent les familles précarisées et leurs besoins pour lutter contre la pauvreté qui les frappe », dit Wim Verbesselt. « Colruyt a développé une solide expertise dans la préparation de plats savoureux et équilibrés. En nous associant, nous pouvons inspirer de manière structurelle et durable les personnes en proie à des problèmes financiers. Nous sommes vraiment ravis de pouvoir soulager quelque peu les familles avec enfants et les rendre plus autonomes. Il s’agit pour nous d’une façon parmi beaucoup d’autres d’assumer notre responsabilité sociale. »

Suivre Colruyt Meilleurs Prix

Boilerplate Colruyt Meilleurs Prix

Contact pour la presse

Nathalie Roisin

Responsable presse

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 82 27 15

Hanne Poppe - Silja Decock

Persverantwoordelijke
Press relations officer

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 92 45 10

Soir et week-end

+32 (0)473 92 45 10

Préférez-vous plutôt poser une question par e-mail ?

Contact