Colruyt Group développe une « ferme verticale » innovante et durable

Colruyt Group teste « l’agriculture verticale » dans une structure conçue spécialement en interne. Cette technologie de culture sur plusieurs étages dans un environnement conditionné permet de cultiver des plantes de qualité avec une empreinte environnementale très basse. L’agriculture verticale s’inscrit dans l’ambition du groupe de distribution de privilégier les produits durables, de favoriser les filières courtes et de promouvoir l’innovation. Dès l’automne 2019, Colruyt Group souhaite commercialiser les premières herbes aromatiques issues de sa ferme verticale au sein de son enseigne Bio-Planet. Elles seront vendues sous sa marque maison Boni Selection, qui s’engage résolument à proposer un assortiment durable.

Objectif : des herbes aromatiques à l’empreinte environnementale très faible

Colruyt Group souhaite répondre aux exigences toujours plus élevées des consommateurs en matière de consommation responsable grâce à l’agriculture verticale, une technique de culture au potentiel énorme. Les installations pilotes de Colruyt Group nécessitent 20 fois moins de place pour cultiver la même quantité de plantes que l’agriculture classique, ce qui permet de préserver une grande surface de terres agricoles et de zones naturelles. Les avantages de cette culture sont principalement d’ordre environnemental. « Nous recréons les conditions de croissance idéales dans notre système de culture multi-étage », explique Stefan Goethaert, directeur au sein de Colruyt Group et responsable de la durabilisation des produits. « Air, lumière, eau et nutriments sont fournis de manière contrôlée et dans les quantités idéales. Ainsi, nous n’utilisons pas plus d’énergie et de nutriments que ce qui est strictement nécessaire à la croissance optimale de la plante. De plus, nul besoin de pesticides. Les plantes sont donc 100 % naturelles. Elles arrivent en outre à maturation deux fois plus vite que dans une culture classique. Enfin, ne dépendant pas des conditions météorologiques, leur qualité se maintient tout au long de l’année. »

Après un an de tests, les premiers résultats se confirment, ajoute Stefan Goethaert. « Nous utilisons déjà 90 % d’eau et 50 % de nutriments en moins que dans une culture classique. Nous réutilisons toutes les substances non absorbées par la plante et n’utilisons que de l’eau de pluie filtrée. Notre éclairage LED est également deux fois plus efficace que les modèles standard actuellement sur le marché. Et l’installation est alimentée par de l’électricité verte, produite par nos propres éoliennes et panneaux solaires. » Colruyt Group a pour ambition de commercialiser des herbes aromatiques à l’empreinte environnementale minimale. Voilà pourquoi le groupe étudie l’ensemble du cycle de vie des plantes, de la graine à son achat par le consommateur : emballage recyclable, durée de conservation des plantes accrue et intégration d’une ferme verticale dans un centre de distribution pour réduire le nombre de kilomètres à parcourir.

Technologie innovante exclusive

Colruyt Group est le premier distributeur de Belgique à tester sa propre ferme verticale. La technologie employée a été complètement imaginée et développée au sein de son propre département R&D et répond ainsi parfaitement aux besoins spécifiques du groupe. Au sein du dispositif d’essai actuel, les biotechniciens et ingénieurs travaillent à l’optimalisation des conditions de croissance, l’objectif étant de cultiver des herbes au goût intense et authentique, avec un caractère indéniablement durable.

Colruyt Group ne part pas de zéro en s’engageant dans ce projet : différents projets innovants consacrés à la purification de l’eau, à l’éclairage LED, aux énergies renouvelables, à l’automatisation, à l’écoconception et à la réfrigération ont en effet déjà défriché la voie. En outre, notre département R&D collabore avec plusieurs centres de connaissance. « Nous nous entretenons par ailleurs avec plusieurs partenaires potentiels », poursuit Stefan Goethaert. « Nous souhaitons mettre une partie des plantes à disposition d’entrepreneurs innovants qui étudient les nouvelles tendances dans le domaine de l’alimentation. Ensemble, nous pouvons réfléchir aux différentes possibilités de commercialisation de nos produits. »

Premier test chez Bio-Planet en 2019

« Nous sommes en pleine phase de test. Notre objectif est de commercialiser nos premières herbes aromatiques d’ici un an chez Bio-Planet », confirme Jo Ghilain, business unit manager de Bio-Planet. « L’agriculture verticale cadre parfaitement dans le positionnement de notre marque. Bio-Planet se veut le garant de produits sains, authentiques et locaux. En outre, nos clients sont réceptifs aux nouveaux produits et à la recherche de valeur ajoutée. Ils sont en demande de produits durables. En plus de leur score durable, le fait que les herbes soient cultivées à partir de graines et de substrats biocertifiés constitue un argument de taille », poursuit Jo Ghilain.

Dans l’intervalle, les clients de Bio-Planet peuvent déjà s’inscrire à trois tests pour goûter les premiers plants de basilic : le 27 novembre à Uccle ainsi que le 28 novembre à Grimbergen et Jambes. Jo Ghilain souligne la valeur ajoutée de cette cocréation : « À Uccle, Grimbergen et Jambes, les clients contribuent à déterminer le goût final des plantes. Sur la base de leurs réponses, nous adapterons le processus de culture et le goût. Ce sont donc nos clients qui choisissent le résultat final. »

Suivre Bio-Planet

Boilerplate Bio-Planet

Contact pour la presse

Nathalie Roisin

Responsable presse

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 82 27 15

Hanne Poppe - Silja Decock

Persverantwoordelijke
Press relations officer

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 92 45 10

Soir et week-end

+32 (0)473 92 45 10

Préférez-vous plutôt poser une question par e-mail ?

Contact