L’électroménager récupéré par Colruyt Group s’offre une nouvelle vie grâce au CISP « Le Plein Air »

Ce jeudi, le Ministre wallon de la Transition écologique Carlo DI ANTONIO a visité les ateliers de revalorisation des appareils électroménagers usagés à Jemappes. En mars 2018, Colruyt Group et le Centre d’Insertion Socio-Professionnel (CISP) « Le Plein Air », dépendant du CPAS de Mons, ont mis en place une filière concernant les appareils électroménagers usagés, collectés par le distributeur chez ses clients ou rapportés en magasin. Ces appareils transitent désormais par les ateliers du Plein Air, afin d’y être réparés par les stagiaires et leurs formateurs et proposés à la vente dans les magasins sociaux de seconde main. Pour la période mars-octobre 2018, ce sont quelque 100 « gros blancs » et 746 petits appareils électroménagers qui ont recouvré une nouvelle vie. Un modèle d’économie circulaire simple qui séduit tant par ses aspects environnementaux que sociaux.

Réutilisation

Les magasins Colruyt et le webshop Collishop vendent de l’électroménager et sont de ce fait tenus d’une obligation de reprise des appareils usagés de leurs clients. Ces appareils sont destinés aux containers de Recupel qui se charge de leur recyclage. « Nous croyons en une économie circulaire », explique André Giglio, directeur régional de l’enseigne Colruyt. « Mais plus encore dans la réparation d’objets pour leur réemploi. La réutilisation est le second palier de l’échelle de Lansink, qui hiérarchise les solutions préconisées pour le traitement des déchets. C’est dans cette optique que nous nous sommes mis à la recherche d’organisations qui pourraient réparer les appareils électroménagers repris chez nos clients. »

Par le biais de RESSOURCES asbl*, le groupe a rencontré l’équipe du CISP Le Plein Air, un service du CPAS de Mons, qui organise une filière d’installateur valoriste en électroménager. Ensemble, les deux parties ont mis en place un système de retrait des appareils électroménagers récupérés par Colruyt Group et rassemblés au centre de distribution de Pommerœul, sis à une quinzaine de kilomètres du centre. Christophe Miot, coordinateur Le Plein Air : « Jusqu’à présent, nous devions souvent nous contenter des appareils déposés dans les parcs à conteneurs ou de dons de particuliers. Cette collaboration nous permet d’améliorer notre formation de par la manne croissante d’objets collectés et un état globalement meilleur de ces derniers. Ceux que nous ne pouvons pas réparer sont démantelés en vue de récupérer les pièces détachées, tandis que le solde part chez Recupel. Nous sommes finalement une étape intermédiaire dans la filière classique, mais à très haute valeur ajoutée. » À ce jour, quelques 220 gros blancs et 24 palettes boxes de petits appareils ont transité par le centre. Après réparation, 100 gros et 746 petits électroménagers ont pu intégrer les rayons des magasins sociaux « Le Grenier aux trouvailles » et « Re-trouvailles », ainsi que la vitrine du projet Recytroc « Au Comptoir des Possibles ».

Cliquez ici pour télécharger les images.

Pour rappel, le Ministre Carlo DI ANTONIO a octroyé une subvention de 515.410€ au CPAS de Mons pour lancer ce projet « RECYTROC » qui consiste en un nouveau service au citoyen en matière de collecte à domicile des encombrants et objets réutilisables.

Par cette décision, l’objectif de Carlo DI ANTONIO était de soutenir la réduction de la quantité de déchets produits en Wallonie et la valorisation de ceux-ci pour leur donner une seconde vie à l’instar de l’initiative de Colruyt Group.

En Wallonie, comme inscrit dans le Plan wallon des Déchets-Ressources, l’accent est aujourd’hui mis sur la valorisation des encombrants. La logique n’est plus de « se débarrasser et jeter » mais bien de « faire le tri pour remettre en état et servir à d’autres » explique le Ministre DI ANTONIO.

Insertion

Le centre Le Plein Air forme des personnes très éloignées de l’emploi ou qui présentent un parcours de vie compliqué. « L’objectif de cette formation est qu’ils acquièrent, pendant un an, des compétences professionnelles leur offrant un tremplin sur le marché du travail », poursuit Christophe Miot. Pour l’heure, ils sont 8 stagiaires à suivre la filière, répartis équitablement au niveau du « gros blanc » (lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge, réfrigérateurs…) et du petit électroménager. Ils sont guidés par deux formateurs bénéficiant d’une mise à jour de leur connaissance auprès des grands constructeurs, et de deux ouvriers « article 60 ».  

Outre l’aspect écologique, Colruyt Group peut ainsi contribuer à une entreprise sociale. « Nous avons pour vocation d’offrir une valeur ajoutée à la société et à l’environnement, en prenant l’économie comme force motrice pour un développement positif », confirme André Giglio. « Notre collaboration avec quelque 110 CPAS sur le projet « À table pour 1, 2, 3 euros », celle que nous entretenons avec les Banques Alimentaires ou encore les programmes de formation des jeunes en Belgique et dans le Sud dans le cadre de Collibri Foundation ne sont que quelques exemples parmi d’autres. Dans le cas qui nous occupe, la simplicité du modèle et de sa mise en place devrait inspirer plus d’une entreprise. »

* RESSOURCES asbl est la fédération des entreprises d'économie sociale actives dans la réduction des déchets par la récupération, la réutilisation et la valorisation des ressources dans une dynamique d'économie circulaire.

Suivre Colruyt Group

Boilerplate Colruyt Group

Colruyt Group est actif dans la distribution de denrées alimentaires et de produits non alimentaires en Belgique, en France et au Grand-Duché de Luxembourg, avec environ 550 magasins en gestion propre et plus de 580 magasins affiliés. En Belgique, il s'agit des magasins Colruyt, OKay, Bio-Planet, Cru, Dreamland, Dreambaby et des magasins affiliés Spar et Spar Compact. En France, le groupe compte, outre des magasins Colruyt, également des magasins affiliés Coccinelle, CocciMarket et Panier Sympa. Le groupe est aussi actif dans l'activité de foodservice (livraison de denrées alimentaires aux hôpitaux, cuisines d'entreprise et entreprises du secteur horeca) en Belgique (Solucious). Les autres activités englobent la distribution de carburants en Belgique (DATS 24), les solutions d'impression et de gestion de documents (Symeta) et la production d'énergie verte. Le groupe emploie plus de 29.300 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de EUR 9,0 milliards en 2017/18. Colruyt est coté à la bourse d'Euronext Bruxelles (COLR) sous le code ISIN BE0974256852.

Contact pour la presse

Nathalie Roisin

Responsable presse

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 82 27 15

Hanne Poppe - Silja Decock

Persverantwoordelijke
Press relations officer

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 92 45 10

Soir et week-end

+32 (0)473 92 45 10

Préférez-vous plutôt poser une question par e-mail ?

Contact