Rouler au gaz naturel : la meilleure option pour de plus en plus d’automobilistes en Belgique

DATS 24 ouvre aujourd’hui sa 63e station CNG à Knokke, la première d’une série de 25 nouvelles pompes CNG dans le réseau DATS 24 en Wallonie et en Flandre. D’autres communes emboîteront le pas, telles que Beyne-Heusay, Eupen, Basècles, Ath, Thuin, Frameries, Amay, Nivelles et Tournai, ainsi que Saint-Trond, Tirlemont, Leeuw-Saint-Pierre, Wommelgem et Renaix au nord du pays. Un véhicule au gaz naturel s’adresse à chaque profil d’utilisateur et son prix est abordable. Dans le même temps, il offre une solution immédiate pour améliorer la qualité de l’air. Tous ces facteurs expliquent pourquoi de plus en plus de voitures au gaz naturel sont immatriculées en Belgique.

Le réseau CNG se développe de manière soutenue en Belgique et en Europe

DATS 24, le spécialiste en carburants de Colruyt Group, a agi comme catalyseur du marché. D’ici 2020, le nombre de stations CNG en Belgique devrait passer de 110 à 170. Presque tous les autres fournisseurs de carburants commencent à équiper leurs stations-service d’installations CNG. Le gaz naturel véhicules enregistre aussi une forte progression en Europe avec d’ambitieux projets d’expansion notamment en France (+ 250), Espagne (+ 300), Allemagne (+ 1 000) et Italie (+ 300).

Le gaz naturel joue un rôle non négligeable dans l’écologisation de notre mobilité

Selon une étude récente menée par la Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz, le gaz naturel a un important rôle à jouer dans l’écologisation de notre mobilité. Il émet jusqu'à 31 % moins de CO2 et réduit de 75 % les émissions de particules fines et de NOx. (Source)

Quiconque envisage d’acheter une nouvelle voiture se pose – et à raison –  la question de l’achat d’un véhicule essence ou diesel. Le désir de respecter davantage l’environnement est de plus en plus présent pour autant qu’il ne faille pas faire de concession en matière de confort et de facilité d’utilisation. De même, rares sont ceux qui sont prêts à payer plus cher pour une voiture plus respectueuse de l’environnement.

« C’est justement là le principal argument en faveur du gaz naturel véhicules ou CNG », explique Raf Flebus, Business unit manager de DATS 24. « La qualité de l’air se dégrade fortement en Belgique et en particulier en Flandre. Si les automobilistes sont d’accord de "passer au vert", ils veulent aussi continuer à profiter de leur confort, sans majoration de prix. Et les voitures au CNG en particulier ont quelques atouts à faire valoir : elles sont moins chères à l’usage, s’adressent à chaque profil d’utilisateur et contribuent de manière substantielle à un environnement plus sain », explique Raf Flebus.

De plus en plus de constructeurs optent pour le CNG

Maarten Van Houdenhove, PR Manager de DATS 24, ajoute : « Le marché commence enfin à se développer et nous en sommes ravis. Outre Fiat, Opel, Volkswagen, Audi, Seat et Skoda,  les constructeurs Ssangyong (modèles Tivoli et XLV équipés du moteur CNG d’usine) et Toyota proposent des modèles CNG intéressants. Toyota équipe lui-même les modèles hybrides Auris, RAV 4 et C-HR avec la technologie CNG. »

Immatriculations de véhicules CNG ont doublées

Selon le SPF Mobilité et Transports, environ 4 000 voitures ont été immatriculées en 2018. Camionnettes et camions inclus, le total s’élève à 5 000 véhicules, soit le double par rapport à l’année 2017. Fin 2018, 14 200 véhicules au CNG et 11 900 voitures électriques sillonnaient les routes belges.

Tout le monde peut opter pour une voiture écologique

« Nous encourageons aussi bien la conduite électrique qu’au CNG », souligne Raf Flebus. « Nous recommandons vivement la conduite électrique à toute personne pour qui le prix d’achat, l’autonomie, les possibilités de recharge à domicile et les limites actuelles d’utilisation ne constituent pas un frein. Tous les autres automobilistes peuvent opter pour une voiture CNG en toute sérénité. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une station à proximité de chez vous, de votre travail ou le long d’une route que vous empruntez souvent. »

Suivre DATS 24

Boilerplate DATS 24

Contact pour la presse

Nathalie Roisin

Responsable presse

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 82 27 15

Hanne Poppe - Silja Decock

Persverantwoordelijke
Press relations officer

+32 (0)2 363 55 45

+32 (0)473 92 45 10

Soir et week-end

+32 (0)473 92 45 10

Préférez-vous plutôt poser une question par e-mail ?

Contact