Cinq questions sur la lutte contre le gaspillage alimentaire

97,27 % de tous nos produits frais et congelés sont vendus. Comment y parvenons-nous ? Pour chaque magasin, nous analysons les achats de nos clients et adaptons l’assortiment en fonction. Que faisons-nous des fruits et légumes par exemple qui ne sont pas vendus ? Nous ne les jetons en aucun cas. Nous attribuons une destination utile le plus rapidement possible aux excédents de nos supermarchés. Nous les offrons ainsi par exemple à des organisations sociales, qui les donnent à des personnes avec moins de moyens.

1. Quelle quantité de nourriture est offerte ?

En 2017, nous avons pu consacrer considérablement plus d’excédents alimentaires à la consommation humaine : 9,3 %, par rapport à 4,1 % en 2016.

Ce fut possible parce que :

  • nous trions de mieux en mieux les produits encore comestibles dans nos magasins et centres de distribution. 
  • de plus en plus de magasins (Colruyt et Bio-Planet) offrent directement leurs excédents alimentaires à des organisations sociales locales.
  • une collaboration est mise en place avec encore plus d’organisations.
Fin 2017, un total de 1 529 tonnes de nourriture a été enlevé dans les magasins eux-mêmes. Ce volume continuera à augmenter, car début 2018 nous avons atteint le cap de 50 magasins Colruyt participants. Tous les magasins Bio-Planet font également des dons. 

À cela, nous ajoutons encore 427 tonnes de nourriture qui sont directement enlevées dans nos centres de distribution. Nous arrivons ainsi à un total de 1 956 tonnes de nourriture offertes sur l’ensemble de l’année 2017.

La part de nourriture offerte pour la consommation humaine augmente chaque année.

2. À qui donnons-nous ?

Nous collaborons avec plusieurs organisations : 

  • Depuis 1997, nous collaborons avec les Banques Alimentaires comme partenaire privilégié. Les bénévoles des Banques Alimentaires se démènent chaque jour pour répartir les denrées alimentaires entre les restaurants sociaux, les maisons d’accueil et les autres initiatives sociales, qui les distribuent à leur tour aux personnes qui en ont besoin. 
  • D’autres organisations et plateformes logistiques avec lesquelles nous collaborons sont Foodsavers à Gand et Les Restos Du Cœur dans toute la Belgique.
Les Banques Alimentaires sont un partenaire privilégié depuis des années.

3. Qu’offrons-nous ?

Nous offrons des produits qui ne peuvent plus être vendus. Il s’agit notamment :

  • de fruits et légumes
  • de produits frais dont la date limite de vente sera dépassée quatre jours plus tard
  • de produits dont l’emballage est légèrement endommagé
  • d’erreurs de livraison des fournisseurs 
  • de restes d’échantillons de notre service qualité.

4. Comment nous y prenons-nous ?

De la manière la plus efficace possible, évidemment, car nous nous efforçons de limiter le gaspillage alimentaire au maximum. C’est pourquoi :

  • nous retirons les marchandises des rayons quatre jours avant leur date de péremption. Nos clients disposent ainsi d’encore suffisamment de temps pour consommer leurs achats.
  • nous préparons les denrées alimentaires invendues après les avoir contrôlées et triées. L’enlèvement est ainsi plus rapide.
C’est une approche gagnant-gagnant : grâce à ces quatre jours supplémentaires, nos clients ne doivent pas jeter de produits chez eux et nos partenaires sociaux ont suffisamment de temps pour tout distribuer. En organisant nos dons de cette manière, nous en augmentons le nombre et la qualité.
Un collaborateur retire la nourriture des rayons en vue du don.

5. Où les organisations peuvent-elles retirer des produits ?

  • Dans nos magasins Colruyt : en 2015, nous avons lancé un test pour offrir de la nourriture localement dans trois magasins. Début 2018, nous comptions déjà 50 magasins participants. Les organisations sociales reçoivent ainsi plus de produits frais comme des fruits et légumes. Nous faisons correspondre l’offre et la demande. Dans les régions où la demande en nourriture est grande et où les organisations disposent des moyens logistiques pour venir chercher des marchandises six jours par semaine, nous ouvrons les magasins pour enlèvement. 
  • Dans nos magasins Bio-Planet : tous les magasins Bio-Planet font des dons à différentes organisations. Contrairement aux magasins Colruyt, ces dons ne doivent pas être journaliers. 
  • Dans nos centres de distribution
    • Dassenveld à Hal
    • Collect&Go à Erpe-Mere et Zaventem
La Banque Alimentaire vient chercher un don alimentaire au centre de distribution Dassenveld.

Met dit initiatief dragen we bij aan het realiseren van deze Duurzame Ontwikkelingsdoelstellingen van de Verenigde Naties.

[Translate]No proverty [Translate]Zero hunger [Translate]Responsible consumption & production