De la viande de bœuf en circuit court

Steak, rosbif, carbonnades… La viande de bœuf parcourt tout un trajet avant d’arriver dans votre assiette. Nous y apportons du changement en nous fournissant de manière plus directe auprès de trois organisations de producteurs, qui élèvent la célèbre race de Blanc-Bleu belge. Ce circuit plus court, comprenant moins d’intermédiaires, offre aux éleveurs davantage de sécurité et de transparence. Au final, vous bénéficiez ainsi d’une viande de meilleure qualité et plus durable.

Les éleveurs de bœufs sont ravis de leur collaboration avec Colruyt Group.

Trois organisations de producteurs

Depuis avril 2019, nous travaillons directement avec 3 organisations de producteurs officiellement reconnues, des spécialistes de la race bovine Blanc-Bleu belge : « Vlaams Hoeverund », « En direct de mon élevage » et « Les Saveurs d’Ardenne ». Chaque semaine, nous achetons chez eux un nombre fixe d’animaux d’une qualité bien déterminée, et ce à un prix juste. Nous convenons aussi des conditions de livraison en y incluant les prix pour e. a. le transport, l’abattage et le découpage en quartiers par d’autres parties. Les éleveurs prennent donc part aux négociations. Un changement puisque traditionnellement, les supermarchés négocient avec les fournisseurs intermédiaires comme les abattoirs et les commerces de gros.

Les racines du savoir-faire

Grâce à cette collaboration directe, nous créons clairement une valeur ajoutée pour les organisations de producteurs. La garantie que nous achetons un nombre fixe d’animaux apporte aux éleveurs de bœufs plus de stabilité et de sécurité financière. De plus, un circuit plus court et transparent leur permet d’accroître leurs ressources en bout de course. De la sorte, nous contribuons à la conservation de leur savoir-faire, souvent transmis de génération en génération.

Veau dans une étable
Au total, les trois organisations de producteurs livrent déjà 10 % de toute la viande de bœuf de nos magasins.

Un circuit plus court et plus durable

En travaillant de manière plus directe avec les organisations de producteurs, nous maîtrisons davantage la qualité de la viande dans nos magasins. Nous pouvons échanger plus de connaissances avec le monde académique ainsi qu’avec les éleveurs, et encourageons les échanges entre ces derniers. Le dialogue nous permet de poursuivre la durabilisation de toute la filière, de l’éleveur de bœufs au consommateur. Un circuit plus court avec moins d’intervenants et des accords clairs favorise la traçabilité et la transparence dans ce secteur. Nous répondons ainsi à la demande croissante du consommateur pour de la viande de qualité produite durablement.

bœufs dans une grande étable
Un circuit plus court avec des accords clairs engendre plus de transparence dans le secteur de la viande.

Qu’advient-il du circuit « long » ?

Cette initiative s’inscrit dans la lignée de nos efforts pour une agriculture plus durable, tels que les divers partenariats que nous développons en Belgique avec les cultivateurs de pommes de terre, les éleveurs de porcs ou encore les fruiticulteurs. Il va de soi que l’ensemble du secteur ne s’en trouve pas métamorphosé. Les trois organisations restent ainsi libres de proposer une partie de leur élevage à d’autres détaillants. Notre viande de bœuf est encore majoritairement issue de circuits « longs », avec des intermédiaires pour le transport du bétail, l’abattage, le désossage… Le but n’est pas d’éliminer ces circuits. Nous voulons utiliser les leçons tirées de cette collaboration directe pour amener plus de transparence dans l’ensemble du secteur de la viande.


Avec cette initiative, nous contribuons à réaliser ces objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies.

[Translate]Decent work & economic growth [Translate]Responsible consumption & production [Translate]Partnerships for the goals