Et si un producteur ne respecte pas les règles ?

Au fil des ans, nous notons une amélioration progressive des conditions de travail chez nos producteurs, entre autres en Chine et en Asie du Sud-Est. Mais malheureusement, tout ne se passe pas toujours pour le mieux. Dans certains cas, les conditions de travail des producteurs ne sont pas jugées acceptables lors d’un premier contrôle. Mais que se passe-t-il alors ? Mettons-nous immédiatement un terme à la collaboration si le producteur ne satisfait pas aux conditions ?

Sur la base des résultats de nos audits, nous décidons de poursuivre ou non la collaboration avec le producteur. Nous déterminons aussi les améliorations à apporter et le temps imparti au producteur pour ce faire.

Tolérance zéro

Notre objectif principal est de toujours accompagner les producteurs et de les soutenir dans l’amélioration des conditions de travail de leurs salariés. Cependant, nous sommes parfois contraints de mettre un terme à la collaboration. Ainsi, nous appliquons une tolérance zéro sur certains points. Si nous constatons des conditions de travail inacceptables (travail des enfants, tentative de corruption des auditeurs…), nous interrompons immédiatement la collaboration. Il en va de même si le producteur refuse catégoriquement de s’engager dans un processus d'amélioration des conditions de travail dans son usine.

Audit installations de transformation de poisson au Vietnam
Si nous constatons que les conditions de travail sont inacceptables, nous mettons immédiatement un terme à la collaboration.

Plan d’amélioration

Si les conditions ne sont pas jugées acceptables, mais que le producteur s’engage sincèrement à améliorer la situation et qu’il fait preuve de bonne volonté, nous élaborons un plan d’amélioration des conditions de travail. Le producteur doit bien entendu s’engager à le respecter en le signant. Grâce à notre collaboration avec des organisations telles que la BSCI (Business Social Compliance Initiative) – une initiative qui regroupe plusieurs entreprises et qui vise à améliorer les conditions de travail des salariés –, nous pouvons proposer aux producteurs des formations de qualité sur des thèmes comme la politique salariale et la sécurité sur le lieu de travail. Qui plus est, ces formations sont gratuites pour eux.

Suivi

Afin de déterminer si le producteur a mis en place les améliorations demandées, nous effectuons un nouveau contrôle après 3, 6 ou 12 mois. Plus les problèmes sont graves, plus ce contrôle de suivi surviendra rapidement. Nous déterminons les points d’amélioration sur la base des nouveaux résultats. Nous contribuons ainsi à améliorer progressivement les conditions de travail chez les producteurs.


Met dit initiatief dragen we bij aan het realiseren van deze Duurzame Ontwikkelingsdoelstellingen van de Verenigde Naties.

[Translate]Decent work & economic growth