Se rendre au travail intelligemment

Mardi matin, 7 h 30 : une grande majorité de nos collaborateurs partent au travail. Certains en voiture, d’autres à vélo, en bus, en train ou à moto. Lors d’un jour de semaine moyen, ils parcourent environ un million de kilomètres. Un chiffre énorme. Heureusement, environ un collaborateur sur quatre délaisse sa voiture pour venir à vélo, en transport en commun ou en covoiturage. Chaque année, ils réduisent de 42 millions le nombre de kilomètres parcourus sur les routes. Une démarche encouragée par Michiel Binnard. En tant que responsable de la mobilité des collaborateurs, il veut la rendre la plus durable possible.

Diminuer, convertir et rendre plus propre

« Le trio “diminuer, convertir, rendre plus propre” illustre bien l’approche que je souhaite adopter pour la mobilité de nos collaborateurs », explique Michiel. « Le covoiturage permet par exemple de diminuer le nombre de kilomètres parcourus chaque jour. Vous pouvez aussi convertir ces kilomètres en optant pour des solutions de transport plus propres, comme le vélo et les transports en commun. Ou encore rendre plus propres les kilomètres : avec des voitures électriques, au gaz naturel compressé (CNG) ou à l’hydrogène, on parcourt le même nombre de kilomètres, mais avec moins ou pas du tout d’émissions polluantes ».

Mais il faut également tenir compte du principe du triple gain. Nous essayons de faire en sorte que chaque mesure apporte une valeur ajoutée à la société, à l’entreprise et au collaborateur. « Si les gens ne voient pas d’avantage personnel à se rendre au travail à vélo, ils ne le feront sans doute pas ». C’est la raison pour laquelle nous offrons de nombreux avantages spécifiques à nos collaborateurs qui se rendent au travail en moyen de transport durable.

Mobilité des collaborateurs

Les vélos

En 2016, 3 804 collaborateurs se rendaient chaque jour au travail à vélo. Michiel : « Nous sommes l’unique entreprise à ma connaissance qui donne des vélos à ses employés depuis dix ans. Une initiative qui s’inscrit dans notre programme Bike2Work ». Nous encourageons l’usage des vélos de plusieurs manières :

  • depuis 2007, nos collaborateurs reçoivent un vélo de société en plus de leur indemnité kilométrique pour leurs déplacements à vélo. Dans le kit vélo, ils reçoivent un imperméable, un casque, une veste fluorescente et un kit de réparation ;
  • s’ils préfèrent se rendre au travail avec leur propre vélo, ils reçoivent également l’indemnité kilométrique, ce qui est logique ;
  • les navetteurs peuvent demander un vélo normal ou pliable pour rallier l’entreprise depuis la gare. À Hal, ces vélos sont entreposés dans un abri pour vélos couvert et surveillé. Les vélos y sont aussi réparés gratuitement ;
  • depuis 2011, les collègues qui doivent parcourir plus de 7 km peuvent opter pour un vélo électrique ;
  • si vous habitez trop loin pour venir à vélo et que les transports en commun n’offrent pas de solution acceptable, alors vous avez la possibilité d’acheter un scooter classique ou électrique à prix réduit. Là encore, vous avez droit à une indemnité kilométrique.
Lisez ici pourquoi
Un collaborateur parque son vélo
Quelque 3 800 collaborateurs viennent chaque jour au travail à vélo. Ils ont la possibilité d’opter pour un vélo électrique.

Navetteurs

Les navetteurs viennent gratuitement en train ou en bus au travail. « Je viens chaque jour à Hal en train, puis en vélo pliable de société », explique Michiel. « Cette solution me permet d’aller nettement plus vite qu’en voiture : je ne reste pas bloqué dans les files. Et puis dans le train, je peux lire et surfer sur ma tablette. Autre atout, je n’émets pas de CO ». En 2016, 1 331 collaborateurs ont utilisé les transports en commun pour rallier leur lieu de travail depuis leur domicile.

Un collaborateur sur un vélo pliable
Il est très facile pour les collaborateurs de demander un vélo pliable ou un vélo classique pour rallier leur lieu de travail depuis la gare.

Le covoiturage

Faire le trajet jusqu’au lieu de travail avec des collègues est plus agréable et meilleur marché. Mais ce ne sont pas les seules raisons pour lesquelles 1 830 de nos collaborateurs font du covoiturage. Grâce à notre base de données de covoiturage, il est très facile de trouver quelqu’un qui parcourt le même trajet que vous. De plus, des emplacements de parking sont réservés aux véhicules de covoiturage devant les bâtiments de Wilgenveld et Hellebroek, à proximité des entrées.

Ceux qui préfèrent le covoiturage à grande échelle peuvent prendre le bus-bureau de Gand à Hal. Chaque jour, 28 collaborateurs prennent ce véhicule d’entreprise partagé – entièrement équipé – pour se rendre au travail. Les heures effectuées dans le bus-bureau sont comptabilisées comme des heures de travail rémunérées, de quoi commencer la journée sur les chapeaux de roue.

La voiture malgré tout ?

Même s’il n’est pas évident pour tout le monde de prendre un transport durable pour se rendre au travail, nous continuons à informer nos collaborateurs sur les différentes options qui s’offrent à eux :

  • nous organisons régulièrement des campagnes d’information sur le covoiturage, les vélos, etc. ;
  • un « calculateur d’avantage » permet à l’ « autosoliste » de déterminer le nombre de kilomètres qu’il épargne en passant au vélo, au transport en commun ou au covoiturage, sans même tenir compte de l’avantage fiscal.
  • Grâce à une application, il est très facile de commander un vélo, pour un déplacement unique ou pour un usage quotidien.
Ballon pour la campagne de covoiturage
Nous organisons des campagnes pour encourager nos collaborateurs à utiliser des moyens de déplacement plus propres, comme le covoiturage, pour se rendre au travail.

Une partie de nos collaborateurs dispose d’une voiture de société. Près d’un quart de ces voitures roulent au CNG (gaz naturel), qui est nettement plus propre que le diesel et l’essence. Ce n’est pas pour autant que nous ne les encourageons plus à venir au travail en vélo ou en train. Il est tout à fait possible de combiner la voiture de société à un vélo d’entreprise gratuit ou à un abonnement aux transports en commun. Et ceux qui préfèrent ne pas recevoir de véhicule de société peuvent opter pour un supplément salarial.


Met dit initiatief dragen we bij aan het realiseren van deze Duurzame Ontwikkelingsdoelstellingen van de Verenigde Naties.

[Translate]Sustainable cities and communities [Translate]Climate action