Comment créer un nouveau site de production pour les salades à tartiner ?

Les barquettes de salade de poulet au curry défilent à toute allure sur le tapis roulant du tout nouveau site de production de Colruyt Group Fine Food Salads à Hal. Chaque semaine, nous y produisons et conditionnons 55 tonnes de salades à tartiner et sauces faites maison pour Boni Selection et Everyday. Tim Noppen, solution analyst au département informatique de Colruyt Group, explique toutes les facettes de la construction de ce nouveau site.

Balises Analyse Innovation Projets

Innovation puissance 3

Le nouveau site de production, qui s’étend sur 4 200 m2, ouvre grand la voie à l’innovation, notamment à travers deux lignes de production entièrement automatisées. En plus de l’offre actuelle de salades à tartiner à base de viande, de poisson et de légumes, le site est équipé pour le développement de nouveaux produits, véganes par exemple, afin de répondre à l’évolution des besoins des consommateurs. Nous avons en outre rendu nos barquettes de salades à tartiner plus durables avec, à la clé, une économie de 45,5 tonnes de plastique par an ! L’innovation portait sur ces trois aspects : les machines, l’assortiment et les emballages. De nombreux paramètres devaient donc être pris en compte pour la construction du nouveau site. Tim Noppen, solution analyst, nous éclaire sur le déroulement des opérations.

Définir le flux idéal

« Avant d’entamer un projet d’une telle envergure, il est essentiel de déterminer concrètement les besoins et exigences pour pouvoir atteindre les objectifs visés. Telle est ma responsabilité en tant que solution analyst. À l’issue d’un long travail d’analyse, mes collègues et moi avons pu établir le flux de processus idéal pour ce nouveau site de production. Ce flux a ensuite servi de base à nos collègues du service technique pour établir le plan de construction », explique Tim.

« Savoir, par exemple, pour un local déterminé, que la température ambiante doit osciller entre 5 et 7 °C, que la porte est ouverte une dizaine de fois par jour, qu’une vingtaine de collaborateurs y travaillent et qu’il abrite une machine qui génère de la chaleur leur a permis de calculer avec exactitude les besoins en isolation et en réfrigération pour garantir la bonne température. La collaboration avec le service technique s’est déroulée de manière optimale ! Mes collègues et moi avons ensuite finalisé le plan de construction des techniciens en y indiquant l’agencement concret du bâtiment. Nous avons précisé l’emplacement optimal des prises de courant, des raccordements d’eau, des machines, des boutons de contrôle… Nous avons également opté pour des quais de chargement en pente, qui offrent une plus grande accessibilité pour les camions et plus d’espace au sol pour la zone de production. »

Le nouveau site de production de salades à tartiner s’étend sur 4 200 m2 et a été étudié pour soutenir la croissance des activités jusqu’en 2036 au moins. Le nouveau site de production de salades à tartiner s’étend sur 4 200 m2 et a été étudié pour soutenir la croissance des activités jusqu’en 2036 au moins.

« Lors de la conception du bâtiment, nous avons également décidé d’installer les locaux techniques et les techniques informatiques au-dessus des zones de production. Nous pourrons ainsi opérer facilement les éventuels ajustements nécessaires sans entraver le processus de production ou imposer le port de vêtements de protection spécifiques pour pénétrer sur le site. Bref, tout le monde y gagne ! »

Priorité au client et au service

« Mon rôle consistait à assurer la coordination entre les utilisateurs finaux et les équipes d’analyse, informatiques et techniques », ajoute Tim avec une pointe de fierté. « J’ai assuré le suivi de l’état d’avancement, présenté les plans et veillé au respect du calendrier. Pour notre partenaire chez Fine Food, il était très pratique de disposer d’une seule et unique personne de contact. Cette manière de travailler lui a permis de suivre sereinement l’avancée du projet. Une attitude parfaitement en phase avec notre approche orientée service. »

Chaque semaine, Colruyt Group Fine Food Salads produit 220 000 barquettes de 200 g de salade à tartiner. Chaque semaine, Colruyt Group Fine Food Salads produit 220 000 barquettes de 200 g de salade à tartiner.

Étudié pour soutenir la croissance des activités jusqu’en 2036 au moins

Quelles sont les attentes pour l’avenir ? « L’espace dont nous disposons est d’ores et déjà suffisant pour continuer d’innover en matière de produits et de technologies au cours des 15 prochaines années », souligne Tim. « Aujourd’hui, les machines de Fine Food Salads nous fournissent déjà une abondance de données : le nombre de barquettes produites par jour, la vitesse de production, les codes d’erreurs rencontrés… Autant de données que nous centralisons. À terme, elles seront intégrées dans notre plateforme IoT pour dégager des tendances et les mettre à profit dans le cadre de notre approche stratégique. Nous pensons à long terme. Objectif : soutenir la croissance jusqu’en 2036 au moins ! »

Travailler dans le département IT de Colruyt Group ?