L’entreprise sociale enVie produit de la soupe Boni Selection à partir de surplus de légumes

Depuis aujourd’hui, l’assortiment Boni Selection compte un nouveau produit : de la soupe de l’entreprise sociale enVie. Cette soupe est produite avec des surplus de légumes frais, dans une entreprise bruxelloise qui accompagne les demandeurs d’emploi de longue durée. Le but du projet est double : apporter une réponse concrète au gaspillage alimentaire et au chômage de longue durée. Nous y travaillons assidûment avec quatre partenaires, tous apportant leur propre expertise : McCain Belgique, Randstad, la criée REO et la Fédération Belge des Banques Alimentaires.

Revalorisation de légumes

« Environ un tiers de la nourriture produite n’arrive pas jusqu’à notre assiette », explique Seppe Verdonck, gestionnaire du projet. « Le gaspillage alimentaire est un véritable problème de société. La start-up enVie est née de l’envie d’apporter une solution à cette problématique. Elle reçoit des surplus de légumes frais – courgette, poireau, céleri, tomate, carotte… – de différents producteurs belges et les transforme en soupe. », poursuit-il. Cette année uniquement, environ 40 tonnes de légumes seront ainsi « sauvés ». En deux ans, le total devrait atteindre les 100 tonnes.

Trois soupessont en vente à partir d’aujourd’hui chez OKay et OKay Compact : crème de tomates au basilic, soupe aux six légumes et soupe de carottes. Quatre goûts supplémentaires s’y ajouteront en fonction de la saison.

Soupes enVie
Disponibles en magasin : la crème de tomates au basilic, la soupe aux six légumes et la soupe de carottes enVie.

Tremplin vers un emploi fixe

Par l’intermédiaire d’un programme de formation, enVie réintègre les demandeurs d’emploi de longue durée sur le marché du travail. Naomi Smith, fondatrice : « Nos collaborateurs s’engagent pour une durée d’un an. Pendant cette période, chacun d’eux bénéficie d’une formation et acquiert l’expérience nécessaire pour devenir opérateur de production dans l’industrie alimentaire. Il s’agit du tremplin idéal vers un emploi fixe. »

Après cette période, enVie aide ses collaborateurs à trouver un emploi fixe. D’autres personnes pourront alors commencer à travailler dans l’atelier de soupe bruxellois.

Collaboratrice enVie
Pendant un an, les collaborateurs suivent une formation intensive et axée sur la pratique.

Équilibré, naturel, local

« L’histoire ne s’arrête pas là », explique Lore Cauwels, brand manager. « Les soupes sont tout simplement délicieuses et équilibrées. Deux litres de soupe contiennent au minimum un kilo de légumes frais. Une bouteille de soupe enVie apporte donc une bonne dose de vitamines, de fibres et de minéraux. » Les soupes ne contiennent en outre ni colorant ni additif : elles sont 100 % naturelles. L’entreprise enVie produit ses soupes à Bruxelles à partir de légumes frais d’origine belge, une production tout ce qu’il y a de plus locale.

Crème de tomates au basilic enVie
Les soupes enVie contiennent 40 à 55 % de légumes frais.

Un beau partenariat

« enVie correspond parfaitement à notre vision de l’entrepreneuriat durable », souligne Stefan Goethaert, directeur de Colruyt Group Fine Food. « Nous continuons à chercher des solutions au gaspillage alimentaire. De plus, le caractère social du projet lui donne une valeur ajoutée supplémentaire. C’est précisément pourquoi nous sommes fiers de soutenir le projet enVie en nous appuyant sur notre connaissance de la distribution : étude de marché, sécurité alimentaire, branding… Le fait que les soupes soient dans nos rayons sous la marque Boni Selection signifie donc beaucoup. »


Avec cette initiative, nous contribuons à réaliser ces objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies.

[Translate]No proverty [Translate]Good health & wellbeing [Translate]Decent work & economic growth [Translate]Reduce inequality [Translate]Responsible consumption & production [Translate]Partnerships for the goals