Ici, on travaille !

Que diriez-vous de transformer votre temps de trajet en temps de travail ? Il pourrait s’agir de la solution idéale pour les 23 % de collègues qui passent chaque jour plus d’une heure sur la route pour se rendre au travail et rentrer chez eux. Voilà pourquoi un projet pilote de bus-bureau qui s’étalera sur deux ans a été lancé.

Nous avons mis au point ce projet pilote en collaboration avec l’association professionnelle BAAV (autocars) et le VIM (Vlaams Instituut voor Mobiliteit – Institut flamand de la Mobilité). « L’objectif est de mieux utiliser le temps consacré aux trajets domicile-lieu de travail », explique Michiel Binnard, expert en mobilité des collaborateurs. « Le matin, les collaborateurs montent dans le bus et commencent à travailler. En arrivant au bureau, ils poursuivent simplement leurs activités. Nous convertissons ainsi le temps de trajet en temps de travail. Ce projet cadre par ailleurs parfaitement dans notre stratégie en matière d’entrepreneuriat durable. Une réduction du nombre de voitures sur la route implique une diminution des émissions et des files. Le bus-bureau est une nouvelle possibilité proposée à nos collaborateurs afin qu’ils s’engagent dans la mobilité collective. »

Le bus-bureau permet de réduire le nombre de voitures sur les routes, et ainsi les émissions et les files.

Les voyageurs du bus-bureau ont ainsi permis d’économiser 32,2 tonnes de CO2 en six mois. Durant la période d’essai initiale de six mois, l’occupation moyenne du bus dépassait les 80 %. Par ailleurs, 96 % des participants souhaitaient continuer d’utiliser le bus après le test. Le bus-bureau semble donc constituer une solution très prometteuse pour les trajets domicile-lieu de travail.

Trajet aller-retour entre Gand et Hal

Pour la phase de test, Colruyt Group a retenu un itinéraire très congestionné que de nombreux collaborateurs empruntent tous les jours. Le bus démarre ainsi à une heure fixe depuis et vers le Park&Ride de Gentbrugge et effectue différents arrêts, dans divers bâtiments de bureaux à Hal. « Étant donné qu’il n’y a que 28 places assises, il ne faut pas oublier de réserver un siège à bord du bus. De manière ponctuelle ou pour des dates données », explique Michiel. « Les heures passées dans le bus sont comptabilisées comme des heures de travail. »

Le bus-bureau peut accueillir 28 collaborateurs.

Comme au bureau

Le bus-bureau est un shared office mobile complet. À l’arrière, on trouve une machine à café et un vestiaire. Les sièges sont par deux ou par quatre, avec de grandes tablettes. Des prises de courant sont prévues partout pour brancher les ordinateurs portables. Le wifi est disponible pour se connecter aux serveurs du travail ou consulter des documents enregistrés en ligne. Il est donc possible d’effectuer toutes les tâches administratives classiques dans le bus. Michiel : « Nous allons encore mieux adapter nos systèmes à une utilisation permanente du bus. Nous pourrons ainsi mieux évaluer les effets à long terme de cette solution et ceux de son utilisation lors des périodes de vacances. »

Après deux ans, la viabilité du bus-bureau pour Colruyt Group sera évaluée.

« Ce projet pilote est la cerise sur le gâteau d’un long processus de réflexion », conclut Michiel. « Après deux ans, il sera possible de déterminer la viabilité du projet sur tous ses aspects. Et si le résultat est concluant, la manière dont nous pouvons le mettre en place à l’avenir et étendre le service sera considérée. En interne également, nous sommes à la recherche de pistes pour occuper l’espace disponible en journée. Nous pensons par exemple à des visites guidées ou des entretiens de sélection mobiles. Toutes les idées sont les bienvenues. »


Et que se passera-t-il si le résultat est négatif ? « Dans ce cas aussi, nous souhaitons le savoir. Nous voulons inviter un maximum de collaborateurs à tester le bus-bureau et nous faire part de leur retour d’expérience. Et si le projet de bus-bureau ne se concrétise pas à long terme, peut-être laissera-t-il la place à d’autres initiatives. »

VIDÉO : Le bus-bureau

Le bus-bureau, qui a débuté comme un projet pilote de six mois, est désormais à l’essai pendant deux ans. Les usagers nous font part de leurs premières impressions (september 2016).


Met dit initiatief dragen we bij aan het realiseren van deze Duurzame Ontwikkelingsdoelstellingen van de Verenigde Naties.

[Translate]Sustainable cities and communities [Translate]Climate action