Chocolat belge issu du commerce équitable

Colruyt Group et le cacao durable, c’est une longue histoire. Tous les produits chocolatés de nos marques propres arborent un label de durabilité. De plus, nous achetons directement le cacao aux agriculteurs au travers de deux projets de filière internationaux. Nous sommes également membres de la plateforme sectorielle belge Beyond Chocolate visant une production de cacao durable et équitable.

Publié le 12/01/2022

Chez Colruyt Group, nous optons pour du cacao 100 % certifié dans tous les chocolats et produits chocolatés de nos marques propres telles que Boni ou Everyday. De plus, nous avons lancé des projets de filière internationaux au Nicaragua et en Côte d’Ivoire où nous achetons directement du cacao auprès de coopératives locales.

icon-chocolade.png
100 %

de nos produits chocolatés (Boni, Everyday) sont certifiés

Boni : label Fairtrade Sourced Ingredient

Notre chocolat Boni dispose d’une certification FSI : Fairtrade Sourced Ingredient. Ce label porte sur un seul ingrédient, en l’occurrence le cacao, et indique que cet ingrédient est produit et vendu sous les conditions de la certification. Le label Fairtrade garantit notamment de bonnes conditions de travail et un prix minimum fixe pour les agriculteurs. Dès lors, notre chocolat Boni Bio porte le label bio, mais aussi Fairtrade.

Logo Fairtrade

Everyday : Rainforest Alliance

Les produits chocolatés de notre marque Everyday portent le label Rainforest Alliance. Ce certificat atteste que les conditions de travail auprès des producteurs de cacao sont bonnes et sûres, que les méthodes de culture ont une faible empreinte environnementale et qu’une attention est accordée à la biodiversité et à la conservation de la nature (déforestation, pollution de l’eau, gestion des déchets, etc.). Le programme aide les agriculteurs qui cultivent le cacao à petite échelle à améliorer leurs méthodes de culture, de sorte que la qualité de leurs fèves de cacao et la productivité s’améliorent considérablement.

Revenu vital en Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire, nous avons mis en place une nouvelle filière de cacao avec le concours de divers partenaires (l’IDH Sustainable Trade Initiative, le producteur Puratos, l’organisation d’aide au développement Rikolto, l’organisme de certification Fairtrade, l’Université de Gand, la coopérative ivoirienne ECSP et les centres de formation Agro-Insight et Access Agriculture). Depuis 2020, nous y investissons dans une filière de cacao durable pour notre marque propre Boni. L’investissement porte sur (au moins) trois ans.

Notre groupe a commencé par l’achat annuel de 100 tonnes de cacao, pour lesquelles nous payons un prix de référence
correspondant au living income
(revenu vital). Au prix du marché, nous ajoutons un living income differential, une prime de commerce équitable et de qualité ainsi qu’un « bonus chocolat ». La majeure partie de ce supplément de prix revient directement aux agriculteurs. Une autre partie de ce supplément de prix est reversée aux coopératives et aux pouvoirs publics afin qu’ils puissent consentir les investissements nécessaires. Un revenu vital pour les cacaoculteurs est également l’un des objectifs de l’accord sectoriel belge Beyond Chocolate, que nous avons cosigné en 2019.

Grâce à la reforestation et la diversification des activités (agricoles), la production de cacao repose sur une base plus durable Grâce à la reforestation et la diversification des activités (agricoles), la production de cacao repose sur une base plus durable..

Nicaragua : soutien aux jeunes cacaoculteurs  

Depuis 2017, nous soutenons également un projet de filière au Nicaragua, en collaboration avec Rikolto. Nous y achetons directement du cacao à 200 jeunes agriculteurs, réunis au sein de la coopérative La Campesina. Nous transformons ce cacao en chocolat Boni (au lait et fondant) que nous vendons dans nos magasins. Grâce à notre garantie de débouchés, nous aidons les agriculteurs sur place à mieux s’organiser. Par des formations et un encadrement – avec le soutien de notre fonds, la Collibri Foundation –, nous les aidons à accroître la qualité de leurs produits et à les rendre plus durables. Pour les jeunes, ce projet de filière international représente également une motivation supplémentaire pour poursuivre la culture de cacao.

Depuis 2017 déjà, la Collibri Foundation soutient un projet de formation pour de jeunes cacaoculteurs au Nicaragua et au Honduras. Depuis 2017 déjà, la Collibri Foundation soutient un projet de formation pour de jeunes cacaoculteurs au Nicaragua et au Honduras.
Cette initiative contribue à l’objectif(aux objectifs) de développement durable suivant(s) :
Plus d’infos sur les ODD
Cette initiative contribue au(x) thème(s) « pas à pas » suivant(s) :
Plus d’infos sur « pas à pas »