Plus de fruits et légumes frais belges

Notre engagement pour les années à venir ? Proposer plus de pommes de terre, de fruits, de légumes et d’herbes aromatiques fraîches d’origine belge. Nous entendons ainsi soutenir davantage les agriculteurs belges et limiter l’incidence des transports venant de l’étranger.

Cette initiative contribue à la réalisation de notre objectif

Publié le 12/01/2022

Objectif : un maximum de produits belges

Actuellement, nos magasins proposent aux consommateurs un large assortiment de pommes de terre, de fruits, de légumes et d’herbes aromatiques frais d’origine belge. Lorsqu’ils sont de saison, les produits, tels que les poires, les chicons, les poireaux, les tomates, les champignons, les fraises et les carottes proviennent presque tous de notre pays. Et il en va de même pour la viande, les produits laitiers et les œufs frais, qui sont presque 100 % belges tout au long de l’année.

En optant pour des produits belges, nous garantissons des débouchés plus stables à nos agriculteurs, ce qui les rendent moins dépendants de l’exportation. Nous enregistrons aussi des gains environnementaux, grâce à la réduction des transports depuis l’étranger et à la rentabilité relativement élevée de l’agriculture belge.

Pommes de terre belges dans leur emballage. Beaucoup de produits frais proviennent de producteurs belges.

Notre ambition : des volumes plus importants

Nous aspirons à une part plus importante de produits belges pour les pommes de terre, les fruits et les légumes issus de l’agriculture conventionnelle ou biologique. Pour atteindre cet objectif, nous lançons avec les producteurs belges des projets visant à cultiver des produits pour la première fois (ex. : gingembre), à nouveau (ex. : patate douce) ou en plus grands volumes (ex. : blé panifiable bio).

Nous nous efforçons également d’allonger les saisons belges dans la mesure du possible (ex. : pommes de terre). Par exemple, nous optons pour des variétés qui poussent bien chez nous et qui fournissent plus longtemps des récoltes de meilleure qualité. Grâce à ce genre d’initiatives, nous avons moins souvent recours aux importations étrangères.

Deux agriculteurs sur leur champ de pommes de terre. Nous optons pour des variétés qui fournissent des récoltes plus longues et de meilleure qualité.

Du produit étranger au produit belge

Nous privilégions l’approvisionnement belge à l’approvisionnement étranger dès que :

  • la qualité des produits belges égale celle des produits étrangers
  • les produits belges de qualité sont disponibles, même si nous ne pouvons pas (directement) approvisionner tous nos magasins
  • nous trouvons des fournisseurs prêt à s’engager dans une collaboration durable et à long terme, et garantissant la qualité, le prix, le service et la disponibilité. 
Des collaborateurs calibrent des pommes. Nous nous engageons dans des relations durables avec nos fournisseurs.

Vers une offre 100 % belge ?

Même si nous aimerions le contraire, nous ne pouvons garantir une offre de fruits et de légumes 100 % belge.

  • Les fruits exotiques comme les bananes, les agrumes ou les mangues ne peuvent pas être cultivés à grande échelle en Belgique.
  • Beaucoup de produits ne sont disponibles qu’à l’étranger durant certaines saisons.
  • La surface agricole belge est trop petite pour cultiver l’ensemble des pommes de terre, fruits et légumes destinés au marché belge.
  • Par application du principe de répartition des risques, nous continuons d’acheter en partie certains produits à l’étranger. Nous voulons être en mesure d’approvisionner nos clients même les années où les récoltes belges sont moins abondantes.
  • Le changement prend du temps. Par exemple, si nous plantons des arbres fruitiers supplémentaires en Belgique, il faudra attendre plusieurs années avant d’obtenir la première récolte.
Un homme en train de travailler dans une serre de légumes. En Belgique, nous ne pouvons pas cultiver toutes les sortes de fruits et de légumes.
Cette initiative contribue à l’objectif(aux objectifs) de développement durable suivant(s) :
Plus d’infos sur les ODD
Cette initiative contribue au(x) thème(s) « pas à pas » suivant(s) :
Plus d’infos sur « pas à pas »