Renforcer la filière riz en Inde en 7 faits et chiffres

Saviez-vous qu’aujourd’hui, 9 Belges sur 100 allaient manger du riz ? Ce chiffre semble assez faible au vu des 480 millions de tonnes de ces petits grains blancs produits chaque année par les riziculteurs du monde entier. L’Inde assume la production de plus de 20 % de cette masse alimentaire et se place ainsi en deuxième position derrière la Chine. Cependant, les riziculteurs n’ont pas la vie facile. Nous nous sommes donc lancés à la recherche d’un projet local en Inde dans lequel nous pouvions mettre à profit notre savoir-faire dans la distribution. Découvrez tous les détails du projet en 7 chiffres.

2011

2011 marque le lancement du projet « Fair and Good » en Inde. Il est le fruit d’une collaboration entre les organisations Reismuhle Brunnen, Coop Foundation, Helvetas et Intercooperation. Elles ont pour objectif de mettre en place un projet de filière afin d’offrir de nouvelles perspectives aux riziculteurs locaux. En concertation avec des organisations agricoles locales, elles mettent en place une nouvelle chaîne d’approvisionnement comportant des objectifs clairs en matière de développement durable.

Objectif :

  • Améliorer les conditions de vie des agriculteurs et augmenter leurs revenus
  • Exploiter les ressources de manière durable
  • Développer l’agriculture biologique
  • Favoriser la biodiversité
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre
Agriculteur dans une rizière
Un projet de filière doit présenter une valeur ajoutée pour toutes les parties prenantes et comporter plusieurs objectifs en matière de développement durable.

6 raisons

Pourquoi un tel projet de filière était-il nécessaire ? Les riziculteurs indiens doivent faire face à de nombreux problèmes. En voici six exemples :

  • Pauvreté : le riz n’est pas assez lucratif pour les agriculteurs. Il ne leur permet plus d’en vivre. De plus, ils sont souvent tributaires de financements externes et de fournisseurs de semences, ce qui aggrave encore la situation.
  • Exode rural : les jeunes sont toujours moins nombreux à vouloir suivre la voie des rizières. Ils cherchent un avenir meilleur dans les villes. Cette tendance est lourde de conséquences pour les communautés locales.
  • Changement climatique : la mousson devient de moins en moins prévisible et va de pair avec des pluies tantôt extrêmement abondantes, tantôt presque absentes. Résultat : des inondations ou des sécheresses. L’érosion en est l’une des conséquences.
  • Dégradation des sols : la monoculture et la déforestation dégradent les sols.
  • Pollution chimique : les agriculteurs ont trop souvent et inadéquatement recours aux pesticides et aux engrais. Ces pratiques détériorent la qualité du sol, la nappe phréatique et la biodiversité.
  • Surexploitation des ressources : l’utilisation non contrôlée des ressources en eau fait baisser considérablement le niveau de la nappe phréatique. Il existe également une pénurie criante d’engrais biologiques.

4 500 agriculteurs

La coopérative Fair Farming Foundation regroupe 4 500 exploitations familiales de la région d’Uttarakhand, au pied de l’Himalaya.

Les agriculteurs y sont formés par des experts, des agriculteurs expérimentés et des organismes de certification, comme Fairtrade et Bio. Ils apprennent par exemple à cultiver le riz de manière plus efficace et durable selon les principes de la riziculture intensive (System of Rice Intensification). Dans le même temps, ils apprennent à diversifier leurs cultures et étudient d’autres possibilités commerciales.

Femmes dans une rizière
Les agriculteurs de la Fair Farming Foundation étaient très enthousiastes quant à l’idée de participer au projet.

128,9 tonnes

C’est la quantité de riz Fair Farming Foundation que nous achetons chaque année. Elle correspond environ à 10 % de la production totale de la coopérative. Au sein de celle-ci, environ 2 212 agriculteurs cultivent le riz basmati.

2 produits

Ce riz basmati est présent dans deux produits Boni Selection Bio : le riz basmati et le mélange de riz (un mélange de riz contenant principalement du basmati). Depuis le mois de mars, ces produits sont en vente chez Colruyt, Bio-Planet, OKay et Spar.

Mélange de riz et riz basmati Boni Selection Bio
Vous trouverez le riz basmati bio de la Fair Farming Foundation dans nos magasins.

30 % d’émissions en moins

Les résultats du projet sont prometteurs. Voici les réalisations des agriculteurs depuis 2011 :

  • 30 % d’émissions de gaz à effets de serre en moins grâce à de nouvelles techniques agricoles
  • 30 % de consommation d’eau en moins
  • Une certification bio et Fairtrade
  • 20 à 30 % de revenus supplémentaires pour les agriculteurs
  • Une plus grande diversification de la récolte grâce à une rotation des cultures
  • Une organisation plus forte de la coopérative

Ce riz est donc l’aboutissement d’une belle réussite.

Femmes en pleine récolte
Grâce à de nouvelles techniques de culture, les agriculteurs sont parvenus à réduire leur consommation d’eau de 30 %.

300 jeunes

En Inde, le secteur informatique emploie 2,8 millions de personnes et ne s’essoufle pas. Cependant, tous les jeunes n’ont pas les moyens de suivre une formation dans le domaine. C’est pourquoi la Collibri Foundation soutient un projet de la NASSCOM Foundation qui permet chaque année à 300 jeunes d’augmenter leurs chances de trouver un emploi.

En savoir plus

Met dit initiatief dragen we bij aan het realiseren van deze Duurzame Ontwikkelingsdoelstellingen van de Verenigde Naties.

[Translate]No proverty [Translate]Decent work & economic growth [Translate]Responsible consumption & production [Translate]Life on land [Translate]Partnerships for the goals